Le deuxième contrat programme de la filière sucrière est activé

Les faits C’est en septembre prochain qu’entrera en vigueur la subvention accordée à la filière sucrière, décidée dans le cadre du contrat programme entre l’État et la Fédération interprofessionnelle marocaine du sucre (Fimasucre). Pour les nouvelles surfaces, l’État s’engage à accorder une enveloppe d’un montant de 6 000 DH
par hectare



Le deuxième contrat programme de la filière sucrière est activé
La filière du sucre entamera, dés cet automne, une nouvelle accélération après celle amorcée en 2008. Actuellement, selon les statistiques du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, la production nationale en sucre est estimée à 425 000 tonnes, ce qui représente une couverture de 38% des besoins du Royaume. Les cultures, toutes espèces confondues, occupent une surface de 64 500 hectares exploités par 80 000 producteurs. Le secteur des cultures sucrières crée deux millions de journées de travail par an. Décidée dans le cadre du contrat programme et signée en marge des dernières assises de l’agriculture, tenues en avril à Meknès, la subvention de 6 000 DH par hectare vise à encourager les producteurs de sucre à exploiter 5 200 ha par an pendant les cinq prochaines années.

Une économie de 2,3 milliards de DH

La subvention entrera en vigueur dés le lancement de la prochaine campagne agricole dont le démarrage est attendu entre septembre et octobre prochains. Une enveloppe de 250 millions de DH a été réservée à cet effet. Cet accroissement des surfaces emblavées en canne à sucre et en betterave sucrière ambitionne de faire passer le taux de couverture des besoins nationaux à 62% en 2020, date à laquelle la consommation du sucre devrait atteindre 1,4 million de tonnes.
Dans une déclaration à la presse en avril dernier, l’un des signataires de la convention, Mohamed Fikrat, président de la Fédération interprofessionnelle marocaine du sucre et président-directeur général de Cosumar, estime que cette évolution de la production nationale devrait faire économiser à l’État la bagatelle de 2,3 milliards de DH par an. Ce deuxième contrat programme, qui intervient au terme de celui qui s’est étalé de 2008 à 2013, s’appuie également sur la modernisation des conduites culturales, l’irrigation localisée et l’utilisation de semences sélectionnées. À l’horizon 2020, il est attendu que le rendement à l’hectare de la betterave sucrière atteigne 80 tonnes et 64 tonnes actuellement obtenues pour la betterave.
Pour rappel, le contrat programme qui s’achève cette année a été signé à l’occasion de l’organisation des premières Assises de l’agriculture le 22 avril 2008 à Meknès. Le principal objectif était alors de relever de plus de 50% de la production nationale en sucre et de réduire le coût de la filière pour l´État, le consommateur, les industriels et les agriculteurs. Le budget accordé à ce premier accord était de 30 millions de DH par an, ce qui avait permis la généralisation de l’utilisation des semences dites monogermes (semence de betterave donnant naissance à une seule graine, ce qui permet un semis de précision), à environ 100% alors qu’elle n’était qu’à 1% en 2008.
À préciser que la mécanisation des semis a atteint 77% des superficies et que l’aspect industriel a été pris en compte avec l’investissement engagé par Cosumar de près de 5 milliards de DH. Cet investissement a permis de porter la capacité de traitement des sucreries à 4 millions de tonnes annuellement.

Repères

Zones de culture : périmètres agricoles du Gharb, de Doukkala, de Loukkos, de Tadla et de Moulouya.
60 000 ha de betterave à sucre.
20 000 ha de canne à sucre.
Une production de 3 millions de tonnes de betterave et de 1 million de tonnes de canne à sucre.
9 unités sucrières produisant 45% des besoins du pays (80% provenant de la betterave et 20% de la canne à sucre).

Samir Benmalek, LE MATIN


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière