Le commerce extérieur a terminé 2012 sur une hausse de 5,8%

Le commerce extérieur du Royaume se porte bien, si l’on en juge par les dernières statistiques de l’Office des changes. Il a en effet évolué à +5,8% entre 2011 et 2012.



Le commerce extérieur a terminé 2012 sur une hausse de 5,8%
L’Office des changes vient de publier les indicateurs du commerce extérieur pour l’année 2012. Il en ressort que les échanges commerciaux du Royaume avec l’étranger ont atteint, durant l’exercice écoulé, quelque 563,57 milliards de DH, contre 532,76 en 2011, soit une progression de 5,8%.
Dans le détail, les importations ont progressé l’année dernière de 6,3% par rapport à fin décembre de l’année 2011, s’établissant à 380,37 milliards de DH, contre 357,76 milliards de DH. Cette hausse découle surtout des produits énergétiques dont la facture s’est chiffrée à plus de 103,69 milliards de DH, contre 90,35 milliards de DH, soit 14,8% de plus qu’en 2011. Il faut souligner que beaucoup de produits affichent une hausse importante. C’est le cas notamment des huiles brutes de pétrole qui ont augmenté de 15,9%, du gasoil et du fuel qui se sont appréciés de 14,3%, ainsi que du gaz de pétrole qui a évolué de +20,1%, et des produits alimentaires et biens d’équipement qui ont affiché respectivement +7,1% et +7,9%.

Le taux de couverture s’est rétréci

Les exportations, pour ce qui les concerne, ont progressé de 4,7%, atteignant près de 183,20 milliards de DH à fin décembre dernier, contre environ 174,79 milliards de DH une année auparavant. Il est à noter que cette augmentation est principalement imputée aux ventes de phosphates. Celles-ci ont, en effet, affiché une progression de 1,1%.
Par groupement d’utilisation, les indicateurs font ressortir une progression des exportations de produits finis de consommation de 17,2%, des produits finis d’équipement de +6,8% et des produits bruts de +1%. Par contre, cela n’a pas été le cas pour les produits alimentaires pour lesquels on note une baisse des exportations de 2,9% s’agissant des boissons, du tabac et des semi-produits. Pour leur part, les recettes de voyages ont accusé un recul de 1,6% durant l’année 2012, atteignant 58,14 milliards de DH, contre 59,11 milliards de DH en 2011. Plus précisément, les dépenses de voyage se sont chiffrées à 11,23 milliards de DH, en hausse de 1,9% par rapport à l’année précédente.
À noter enfin que le solde commercial du Royaume s’est aggravé de 7,9% entre 2011 et 2012, passant de -182,77 milliards de DH à -197,16 milliards de DH. De fait, le taux de couverture s’est rétréci entre les deux exercices, passant de 48,9% à la fin de 2011 à 48,2% au terme de 2012.
  • Le solde commercial du Royaume s’est aggravé de 7,9% entre 2011 et 2012, passant de -182,77 milliards de DH à 197,16 milliards de DH.
  • Le commerce extérieur a atteint 563,57 milliards de DH en 2012, contre 532,76 milliards de DH en 2011, soit une progression de 5,8%.
  • Les importations ont progressé l’année dernière de 6,3% par rapport à fin décembre de l’année 2011, s’établissant à 380,37 milliards de DH, contre 357,76 milliards de DH.

LE MATIN


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière