Le capital de risque, qu'est-ce que c'est ???



Le capital de risque et le financement privé sont des formes de financement avec prise de participation et incluent également le financement de redressement, le rachat d'entreprise par les cadres et la fusion-acquisition.

Il s'agit de fonds généralement investis sous forme d'équité ou de quasi-équité comportant rarement des garanties. Les investissements peuvent prendre la forme de simples capitaux propres (actions ordinaires ou privilégiées), d'options, de droits de souscription ou de débentures convertibles ou autres. La structure d'investissement dépend généralement des besoins et du stade de développement de l'entreprise, tout en prenant en considération les objectifs de l'entrepreneur et de l'investisseur.

Cette forme de financement comporte ainsi des risques plus ou moins élevés que l'investisseur espère pouvoir compenser par un rendement proportionnel sur son investissement. Ce rendement est généralement réalisé à même le gain de capital et/ou la plus-value sur les actions de l'entreprise.

Stratégie d'investissement

Les sociétés de capital de risque ont ceci en commun au niveau de leur stratégie d'investissement :

1. Elles cherchent toutes à investir leurs fonds dans des compagnies qui offrent un potentiel de croissance élevé et une position stratégique prometteuse dans leurs marchés respectifs.

2. Elles cherchent à donner une plus-value à leurs investissements en mettant à la disposition de l'entrepreneur, bien sûr le capital, mais aussi l'expertise, le réseau, et l'expérience nécessaire à l'accélération de la croissance de son entreprise.

3. Elles investissent à moyen ou à long terme afin de développer, au maximum, le potentiel de l'entreprise et ainsi maximiser le rendement de tous les actionnaires.

Avantages pour l'entreprise

- L'investissement étant effectué sous forme de capital, la structure financière et les ratios financiers de l'entreprise se trouvent donc améliorés, donnant à l'entrepreneur la flexibilité et la capacité financière nécessaires pour réaliser ses objectifs.

- Peu ou pas de remboursement à court terme, de sorte que le capital investi et les fonds autogénérés peuvent servir exclusivement à l'accélération de la croissance de l'entreprise.

- Dans la plupart des cas d'acquisition par endettement et des cas de démarrage, il s'agit de la principale source de financement disponible.

- L'investisseur en capital de risque n'est pas là pour gérer l'entreprise, mais pour stimuler son développement par un appui stratégique actif et une implication constructive, faisant bénéficier l'entrepreneur de son expérience et de son réseau d'affaires.

- Accès plus facile à des fonds additionnels en cas de besoin.

Stades de développement

Les stades de développement peuvent aller du prédémarrage à la fusion ou acquisition en passant par le démarrage, le développement, l'expansion, le financement de secours et le financement de mezzanine. Chaque investisseur a ses propres politiques en matière de stade de développement des entreprises ciblées.

Critères d'investissement

Les critères fondamentaux d'investissement des sociétés de capital de risque peuvent se résumer à trois , soit :

- L'équipe de gestion
- Le produit ou service
- Le marché

L'équipe de gestion est l'élément clé du succès de l'entreprise et un critère important pour l'investisseur. Une équipe solide, dynamique et fortement engagée est essentielle au succès de l'entreprise. En plus d'être motivée et compétente, l'équipe doit avoir une vision stratégique claire et réaliste du développement futur de l'entreprise et doit maîtriser les techniques de gestion les plus modernes.

En plus d'une gestion solide, les investisseurs en capital de risque privilégient les entreprises qui ont une technologie ou une approche de marché unique et qui jouissent d'un positionnement stratégique prometteur sur leurs marchés respectifs.

En résumé, l'ensemble de ces facteurs doit convaincre l'investisseur du bien-fondé du potentiel de croissance de l'entreprise et de sa capacité à réaliser le rendement requis.

Le dessaisissement

Un autre élément important pour l'investisseur est le dessaisissement. Chaque investisseur a ses propres objectifs en matière de durée de participation. Il est toutefois primordial que l'investisseur puisse identifier dès le début les possibilités de dessaisissement qui s'offrent à lui. La plupart du temps, le dessaisissement prend la forme d'une émission publique des actions de l'entreprise ou de la vente de la participation de l'investisseur à un tiers ou aux autres actionnaires.

Façon de procéder de l'investisseur

Après avoir reçu un plan d'affaires détaillé de l'entreprise, les représentants des sociétés d'investissement déterminent dans un délai relativement court, l'opportunité d'un investissement de leur part. Dans l'affirmative, ils travaillent avec la direction de l'entreprise pour mieux comprendre et évaluer les objectifs de l'entreprise, le potentiel du produit et du marché, les stratégies de commercialisation et la capacité de la direction à réaliser les objectifs de l'entreprise. Généralement, cette étape nécessite de 6 à 14 semaines de travail intensif.

reseaucapital


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière