Le Maroc veut renforcer ses secteurs manufacturiers pour d’accroître ses exportations



Le Maroc a institué un projet nommé Pacte National pour l’Emergence Industrielle (PNEI) 2009-2012 contribuant à créer 220 000 nouveaux emplois dans le secteur d’ici 2015, outre la hausse du PIB de 50 milliards de dirhams (4,45 milliards d’euros) et celle des exportations de 95 milliards de dirhams (8,45 milliards d’euros).Les projets du Maroc devraient connaitre un avancement considérable en mi-2013 avec l’avènement d’un nouveau parc industriel de 500 millions d’euros dédié aux entreprise de l’aéronautique, de la défense et de la sécurité électronique embarquée.

L’agence de développement de projets immobiliers, Medz, sera le premier à installer une de ses sociétés de fabrication de composants du canadien Bombardier sur Midparc Company avec la collaboration de trois groupes industriels spécialisés dans l’aéronautique et l’électronique, notamment ARSO, CENAL et MASPIN. Le site sera situé à Nouaceur, à 30Kms de Casablanca et à rpoximité de l’Aéroport International Mohamed V. Cet emplacement géographique fera bénéficier aux industriels, durant cinq ans, des avantages fiscaux tels que l’exonération totale de l’impôt sur les sociétés qui passera à 8,75% pour les vingt ans suivants puis à 17,5%, la TVA, les droits de douane, ainsi que le rapatriement des bénéfices et capitaux.

Malgré la récession économique mondiale et l’instabilité dans la région, ce secteur attire d’importants investissements étrangers directs ces dernières années. Ainsi, près de 100 entreprises y opèrent actuellement dont certaines présentes au Maroc depuis une décennie. Bombardier compte investir 200 millions de dollars (157 millions d’euros) sur les 8 prochaines années pour l’installation d’une usine pouvant engendrer 850 emplois. Cette démarche rejoint la politique du pays qui vise à faire jouer un rôle à la fabrication de produits de pointe dans la création d’emplois et la réduction du taux de chômage. L’exemple de Bombardier est proné par l’Etat marocain afin que les autres entreprises puissent l’adopter dans le cadre de sa quête d’investissements étrangers directs surtout par rapport aux avantages concurrentiels du pays et sa proximité avec l’Europe.


reussirbusiness.com



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière