Le Maroc prend part à la conférence diplomatique sur la sécurité de l'aviation civilede à Pékin



Le Maroc prend part à la conférence diplomatique sur la sécurité de l'aviation civilede à Pékin
Le Maroc prend part à la Conférence diplomatique sur la sécurité de l'aviation civile, qui se tient à Pékin du 30 août au 10 septembre avec la participation de 60 pays.
Initiée par l'Organisation de l'aviation civile internationale (Oaci), la conférence vise à renforcer les mesures de sécurité de l'aviation civile et à élaborer une nouvelle convention internationale qui prend en considération les différents crimes qui menacent la sécurité de l'aviation civile.

Lors de cette conférence, un projet de réforme des conventions internationales relatives à l'aviation civile sera présenté afin d'élaborer la convention de Pékin 2010, qui remplacera la convention internationale de La Haye de 1970 contre la prise d'otages et la convention de Montréal 1971 pour la répression d'actes illicites contre la sécurité de l'aviation civile.

S'exprimant devant la conférence, le chargé d'affaires à l'ambassade du Maroc à Pékin, Mohamed Farahat, a indiqué que le Maroc est signataire de tous les instruments juridiques relatifs à la sécurité de l'aviation et participe activement à leur mise en œuvre et leur évolution dans un contexte international marqué par un perpétuel changement et connaissant chaque jour de nouveaux défis et de nouvelles menaces.

Et d'ajouter que le Maroc réaffirme sa «pleine disponibilité» de n'épargner aucun effort et de contribuer utilement et efficacement à la réussite de la conférence dans l'esprit de la continuité et d'une coopération franche et positive qu'entretient le Maroc avec l'Oaci.

Il a rappelé que le Maroc a entretenu des rapports fructueux au service du développement de l'aviation civile et de ses composantes fondamentales: la sûreté et la sécurité aérienne des aéronefs et des installations connexes.

Le diplomate a rappelé que le gouvernement a mis en place un Comité national de sécurité de l'aviation civile chargé d'étudier et d'appliquer les mesures de sûreté appropriées en vue de protéger la sécurité, la régularité et l'efficacité de l'aviation civile internationale contre les actes d'intervention illicite, faisant savoir que ce comité est placé sous l'autorité gouvernementale chargée du transport.

M. Farahat a, également, exprimé le souhait du Maroc de voir l'instrument, qui verra le jour à Pékin, prendre en compte les intérêts des pays en développement.

Le président du conseil de l'Oaci, Roberto Kobeh González, a souligné, pour sa part, que la conférence «doit envoyer un message clair à la communauté internationale et aux groupes terroristes que l'on n'admettra jamais les actes illicites contre l'aviation civile».

Le vice-premier ministre du conseil des affaires d'état chinois, M. Zhang Dejiang, a souligné, de son côté, la volonté du gouvernement chinois de prendre les mesures nécessaires contre les terroristes et les criminels qui prennent pour cible l'aviation civile, exprimant le souhait de voir la conférence examiner les moyens à même d'améliorer le code de l'aviation civile.

map


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière