Le Maroc en 'état de vigilance' contre le terrorisme



Le Maroc est en état de "vigilance" pour prévenir des actions terroristes à Casablanca et dans d'autres villes du pays, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement.
"Les autorités marocaines ont renforcé la sécurité des consulats, des hôtels fréquentés par les étrangers et des lieux de culte à Casablanca", a notamment déclaré Nabil Benabdellah, également ministre de la Communication.

M. Benabdellah a tenu à faire une mise au point modérant des propos qu'il a tenus lors d'un point de presse en fin de matinée sur le degré de vigilance des autorités face au terrorisme.

"Mes propos ont été mal interprétés, le Maroc est dans le même état de vigilance contre le terrorisme que celui des dernières semaines", a-t-il affirmé dans une déclaration à l'AFP.

"Le royaume coopère, se concerte et échange des informations avec les pays du Maghreb, comme avec la France, l'Espagne et les Etats-Unis pour lutter efficacement contre le terrorisme", avait auparavant indiqué le ministre lors du point de presse.

"Ces échanges sont permanents et se font pratiquement au quotidien", a-t-il dit. "Le terrorisme peut frapper n'importe quand", a-t-il souligné.

La semaine dernière, six kamikazes ont trouvé la mort à Casablanca: cinq en faisant exploser leurs charges et un abattu par la police.

Le 10 avril trois kamikazes se sont fait exploser avec leurs charges et un quatrième a été abattu avant d'actionner ses explosifs.

Et samedi deux frères se sont fait exploser près du consulat général des Etats-Unis et d'une école de langue américaine de cette ville.

Un jour après, les autorités ont été mises en état d'alerte extrême et ont renforcé la sécurité autour des consulats américain, belge, espagnol et italien dans cette ville pour prévenir toute attaque éventuelle.

Cette série d'explosions avait commencé le 11 mars lorsqu'un kamikaze s'était fait exploser dans un cybercafé de Casablanca après une altercation avec le gérant.

M. Benabdellah a affirmé que "les autorités marocaines ont fait preuve de savoir-faire et d'efficacité".

"Nous espérons vaincre définitivement cette bande qui a (tenté de) perpétre(r) des attentats le 11 mars dernier et la semaine dernière", a-t-il ajouté.

M. Benabdellah a estimé que "la pauvreté ne peut expliquer le terrorisme". "Comment alors expliquer les attentats de 2004 à Madrid?", plusieurs fois revendiqués au nom d'Al-Qaïda, qui avaient fait 191 morts, s'est-il notamment demandé.

"La première bataille à engager est d'ordre idéologique, ce qui ne veut pas dire que les commanditaires n'exploitent pas la pauvreté et la marginalisation dans certains quartiers périphériques". "Il s'agit d'une déviation dans la compréhension de la religion", a-t-il souligné.

Pour le porte-parole du gouvernement, "la lutte est à engager sur deux fronts: le front sécuritaire pour protéger les citoyens et la stabilité du pays, puis le front démocratique". "Il faut que nous continuions à construire la démocratie qui est visée par les terroristes et à renforcer le développement aux niveaux économique et social", a-t-il dit.

"La meilleure réponse au terrorisme est de continuer à construire un Maroc démocratique et moderniste", a souligné le porte-parole.

Le 16 mai 2003, 45 personnes, dont 12 kamikazes, avaient été tuées lors de cinq attentats quasi-simultanés visant des restaurants et des hôtels fréquentés par des étrangers et des cibles juives à Casablanca. Le Groupe islamique des combattants du Maroc (GICM), mouvement créé par d'anciens combattants marocains en Afghanistan lié au réseau Al-Qaïda, est soupçonné d'être lié à ces attentats.



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière