Lancement d'un portail d'emploi pour la fonction publique



Lancement d'un portail d'emploi pour la fonction publique
Il regroupe toutes les offres d’emploi dans les administrations publiques.
Objectif: garantir la transparence et l’égalité des chances.
Grand messe pour le lancement d’un portail de l’emploi public, vendredi dernier à Rabat. Ce site constitue une première étape dans le traitement de la problématique d’accès à la Fonction publique. L’idée est de couper court aux pratiques de favoritisme et de clientélisme qui ont été souvent pointées du doigt en matière de recrutement dans les administrations. Ce portail ( www.emploi-public.ma ), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la Constitution, notamment son article 31, consacrant l’égalité des chances dans l’emploi public. Ainsi, il permet de mettre à la disposition des candidats aux postes vacants dans l’administration toutes les informations relatives aux conditions, aux dates et aux lieux du déroulement des concours de recrutement. Les postulants retenus  et ceux de la liste d’attente pour chaque poste seront également publiés sur ce site. Globalement, «ce portail permet de concrétiser les principes de transparence et d’égalité des chances, et constitue la principale référence pour toutes les données relatives à l’emploi public», a souligné Abdeladim El Guerrouj, ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, dont le département a piloté la mise en place de ce site. Néanmoins, «ce portail, même s’il s’agit d’une grande réalisation, ne doit être considéré qu’en tant qu’outil de travail efficace. L’essentiel est que les fonctionnaires se mobilisent pour rétablir la confiance entre les citoyens et l’Administration», a estimé Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement. Pour lui, «l’Etat doit être au service des citoyens». Il a rappelé que le lancement du portail s’inscrit dans le cadre du processus lancé par le gouvernement précédent, à travers le décret n° 2-11-621, complété par la circulaire du chef du gouvernement n° 14/2012, publiée en juin dernier, fixant les conditions et les modalités d’organisation des concours de recrutement aux emplois publics.

«Cette démarche est difficile, et nous aurions pu choisir une solution de facilité», a noté Benkirane. Mais, «cela aurait pu ouvrir la porte à de grandes dérives», a-t-il ajouté. Le chef du gouvernement faisait allusion aux revendications des diplômés chômeurs qui appellent à l’intégration directe dans la fonction publique. Si ces derniers sont montés au créneau pour mettre la pression sur Benkirane, celui-ci est resté inflexible. Il n’a pas hésité à inciter les jeunes à «opter pour le secteur privé et l’entrepreneuriat où il y a de grandes opportunités». Pour lui, «l’accès à la fonction publique ne doit pas être une fin ultime».

Aujourd’hui, ce nouveau portail présente toutes les offres d’emploi dans les administrations publiques et les collectivités locales. Ce système sera par la suite généralisé aux autres établissements et entreprises publics. Au niveau ergonomique, ce site permet aux candidats de chercher les offres par secteur, par grade, par institution… Il est également ouvert aux fonctionnaires souhaitant déposer leurs candidatures pour les postes de chef de service ou de division.

L'economiste


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière