La méthode UVA, une aide à la décision pour les PME



Dans la plupart des entreprises, la gestion est assurée et les décisions sont prises à partir d'éléments comptables issus :
- soit de la comptabilité générale (ou financière) qui permet d'obtenir un résultat global ;
- soit d'une comptabilité analytique (ou de gestion) qui fournit un résultat selon un découpage en sections(1), en activités(2), en produits, ou en budgets, ...


La méthode UVA, de son côté, ne se contente pas de déterminer le coût des produits et de gérer des marges. Son objectif est de :
- comprendre comment on fabrique les produits et comment on les vend,
- mesurer la valeur ajoutée par chacune de ces démarches,
- mesurer le bénéfice ou la perte au niveau le plus élémentaire, c'est à dire de chaque transaction (3) qui est la synthèse des efforts qu'il a fallu accomplir pour que se réalise la vente des produits au client.

Contrairement aux comptabilités de gestion, la méthode UVA repose sur la création d’une unité de mesure de la valeur ajoutée(4) par toutes les fonctions de l’entreprise : l’UVA.

Voici comment procède la méthode UVA :

1°) modélisation de l'entreprise en décrivant des "gammes" de travail dans toutes les
fonctions,
2°) affectation, à chaque poste de travail, d'une consommation de ressources à partir d'une analyse technico-économique,
3°) création d'une unité de mesure de la valeur ajoutée(5), l'UVA, et calcul de la valeur de chaque poste de travail exprimée en Indices UVA, ce qui ramène l'entreprise multi-produits / multi-activités à une entreprise mono-produit / mono-activité.
4°) valorisation de chaque produit ou service en "équivalents UVA".

Adopter la méthode UVA est une démarche qui s’articule en deux phases : une première phase de construction de la méthode, puis une seconde phase d’exploitation.


(1) Méthode des sections homogènes
(2) Méthode ABC
(3) Une transaction étant concrétisée dans la réalité par une vente ou une facture, ou une livraison, etc.
(4) Pour la méthode UVA, l'expression "valeur ajoutée" n'a pas la même signification que pour la comptabilité générale. La valeur ajoutée d'un produit par exemple représente l'ensemble des ressources qu'il a fallu consommer et ajouter à sa matière première pour obtenir le produit fini en magasin : elle inclut donc les efforts de conception, industrialisation, fabrication, stockage…
(5) L'unité de mesure de la valeur ajoutée est donc en fait une unité de consommation de ressources.


DFCG


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière