La baisse de la Bourse se tasse au troisième trimestre



La baisse de la Bourse se tasse au troisième trimestre
Le marché boursier va-t-il boucler 2 013 sur une note négative ? Rares sont les analystes qui osent se prononcer sur l’évolution du marché d’ici la fin de l’année. D’ailleurs, même les notes de recherche se font de plus en plus rares. Non pas qu’elles ne sont pas élaborées, mais dans la plupart des cas les sociétés de bourse et leurs cellules de recherches et analyses préfèrent ne pas les rendre publiques. En tout cas, en glissement trimestriel, la baisse de la Bourse se tasse. Le MASI a bouclé le troisième trimestre avec une perte de 1,35%, contre 2,75% au terme du deuxième trimestre et 3,4% à l'issue du premier. Sa contreperformance annuelle ressort à 7,33% pour 8 673,49 points. Même tendance pour l’indice des blues-ships, le MADEX, qui s’est replié de 1,31% au troisième trimestre à 7 046,32 points, contre 3,04% et 3,28% durant, respectivement, les deuxième et premier trimestres 2013. Sa baisse depuis le début de l’année s’établit à 7,46%. Mais la plus importante perte est enregistrée par le FTSE CSE Morocco 15 Index qui a baissé de 2,56% à 8 465,91 points. Il enregistre également la plus importante contreperformance annuelle à fin septembre (-12%). Le FTSE CSE Morocco All Liquid, lui, a perdu 1,99% à 7 433,91 points. Sa performance Year-to-date est ainsi la plus faible (-5,42%).
En outre, sur les 21 secteurs représentés à la Bourse de Casablanca dix seulement ont pu tirer leur épingle du jeu. La meilleure performance est à mettre à l’actif du «Loisirs et Hôtels» avec une croissance trimestrielle de 23,86% et annuelle de 97,5%. Sauf que ce secteur ne dépend que d’une seule valeur cotée, à savoir Risma. La deuxième meilleure performance est le fait du secteur des «Ingénieries et Biens d'équipement industriel», suite à une augmentation de 8,66% qui réduit sa perte annuelle à 11,86%. Suivent les «Sociétés de financement et autres activités» qui se sont bonifiées de 6,7%, portant leur contreperformance annuelle à 4,61%. Quant aux pertes sectorielles trimestrielles, elles ont oscillé entre 6,77% (boissons) et 0,47% (assurance).
Côté valeurs, la plus forte baisse est signée Fenie Brossette (-21,89%). Colorado (-14,26%), Atlanta (-12,78%), Promopharm (-11,53%) et Brasseries du Maroc (-10%) arrivent loin derrière. La plus forte hausse est enregistrée par une valeur qui s’apprête à quitter la cote : la SCE (Société chérifienne d’engrais et de produits chimiques) qui a gagné au troisième trimestre 35,79%. Elle est suivie par Sonasid (25,42%), Risma (23,86%), CIH (17,7%) et Eqdom (16,88%).


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière