La CDG, miroir économique et citoyen de notre temps



Le patrimoine historique d'une nation n'est jamais l'effet du hasard, mais l'œuvre d'institutions et surtout d'hommes qui pétrissent laborieusement son visage et sa forme. Dans la foulée de l'anniversaire de l'Indépendance, au cœur aussi de la commémoration du Xe anniversaire de l'accession au Trône de S.M. le Roi Mohammed VI, l'année 2009 constitue un symbole. Non pas, loin de là, celle du bilan parce que celui-ci - contrairement aux proclamations des uns et des autres - ne s'arrête jamais à un décennat, mais celle du rebond. Une euphorie réelle s'est emparée des uns et des autres pour faire de cette double célébration l'événement majeur de l'année. Pour ne parler que de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), la célébration du cinquantième anniversaire de sa création, marquée par un rassemblement convivial de ses employés, une série de discours et des manifestations diverses, la communion est on ne peut plus exemplaire.

Institution publique, figure de proue de l'épargne et de l'investissement, la CDG est aujourd'hui une cheville ouvrière du développement économique, financier et social du Maroc. Nous devons sa création à la vision prémonitoire de feu Sa Majesté Mohammed V qui ordonna à Abderrahim Bouabid, alors ministre de l'Economie, de lancer l'institution qui avait un rôle de vecteur de l'épargne nationale, mais aussi de grenier national de l'investissement et du développement industriel. La décision royale relevait quasiment du défi, tant il est vrai que le contexte post-colonial de l'époque était surtout marqué par un vide caractérisé, les jeunes cadres marocains devant pallier l'absence cruelle de moyens et de structures. Ce qu'on appelle de nos jours les ressources humaines se résumait à une poignée de jeunes formés parcimonieusement dans les écoles françaises, ou sur le tas au Maroc, au contact de l'administration coloniale. La CDG avait été créée dans le but de remplir une mission, dont le moins que l'on puisse dire est qu'elle était spectrale, parce qu'elle embrassait un champ large et profond d'activités. Son appellation, si claire et à la limite restrictive, ne la contraignait pourtant pas à un rôle de Caisse d'épargne seulement.

Sa mission débordait « ipso facto » sa vocation initiale, parce que la CDG devenait bon an mal an la veine jugulaire de l'investissement, la source de provisionnement de grands projets et, surtout, le miroir fidèle d'une gouvernance que beaucoup d'autres établissements ne pouvaient que lui envier. Tant et si bien qu'elle est devenue un modèle, au plan managérial et stratégique.
Pôle d'investissement sans équivalent au Maroc, porteur de projets et adossé sur l'exigence de la croissance et de la modernisation du secteur productif, la CDG n'est pas seulement l'établissement public de référence. Elle est aujourd'hui l'incontournable institution nationale et internationale. Et aussi le moteur du développement dont la vocation publique ne se dément jamais. Le développement et l'investissement, voici deux volets qui ne sont ni antinomiques ni éloignés, mais qui se rejoignent dans une complémentarité multidimensionnelle. Peut-être, en effet, n'est-il pas un hasard si les missions assignées à la Caisse lors de sa création sont celles-là mêmes qui, aujourd'hui, retrouvent grâce aux yeux de ses dirigeants la consignation et les partenariats porteurs avec des institutionnels, comme la CNSS et Barid Al-Maghrib. La mise en œuvre d'une vision ambitieuse de filiales, spécialisées mais appelées à répondre à des synergies précises, s'inscrit à vrai dire dans une volonté de recentrage qui est à présent au groupe CDG ce que l'enracinement dans une exigence de modernité est au Maroc tout entier.

Le champ d'activités est d'autant plus large que la CDG intervient à la fois indistinctement dans le secteur financier, la banque d'affaires, l'habitat social , le tourisme, l'aménagement , les infrastructures et l'immobilier. Tous secteurs qui constituent la caractéristique majeure de l'évolution économique et sociale du Maroc pendant les vingt dernières années et en même temps les nouveaux points d'appui de son ancrage dans la sphère mondiale. Centralisation et gestion des dépôts réglementaires, consignation au sens classique, la banque et l'investissement, rien ne limite à vrai dire la présence ou l'intervention efficace de la Caisse de dépôts et de gestion. Il n'est que de voir le rôle dévolu à sa filiale CDG Développement, véritable bras armé de sa stratégie de développement, qui intervient aussi bien dans l'offshoring, la pêche, les infrastructures, au plan national qu'international, puisqu'elle est présente aussi, entre autres, en Mauritanie, en Guinée Equatoriale et ailleurs.

Mission publique qui a connu une diversification et un approfondissement sans précédent de ses activités, la Caisse de dépôts et de gestion incarne de nos jours l'irréversible processus de retour à sa vocation initiale : être au carrefour des attentes des entreprises, consolider son rôle de pionnier de l'épargne et de l'investissement, d'accompagnateur du développement économique et social. La célébration du cinquantième anniversaire de ce fleuron de l'économie et de la croissance nous rappelle, à vrai dire, que le secteur public, lorsqu'il est entre les mains de managers de la trempe d'un visionnaire comme Mustapha Bakkoury, constitue non pas seulement une référence, ou l'exemple du capitaine d'industrie mythologique, mais un modèle qui marie avec bonheur l'exigence sociale et la finalité de l'Homme.

lematin.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière