La BM accordera 600 millions de dollars au Maroc en 2010 dans le cadre du CPS



La BM accordera 600 millions de dollars au Maroc en 2010 dans le cadre du CPS
Le niveau de financement accordé par la Banque Mondiale (BM) au Maroc atteindra 600 millions de dollars en 2010, dans le cadre du partenariat stratégique (CPS) 2010-2013 entre le Royaume et la BM, a annoncé, mardi à Rabat, le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, M. Nizar Baraka.
Cette enveloppe constitue le double de celles accordées annuellement au Maroc dans le cadre de la précédente stratégie de coopération (CAS 2005-2009), a-t-il souligné lors d'un point de presse consacré à la présentation du CPS, relevant qu'avec ce nouveau cadre, la coopération avec la BM passe d'une stratégie d'assistance à une stratégie de partenariat.

M. Baraka a indiqué, dans ce sens, que l'adoption du CPS est le fruit des résultats probants réalisés par le Royaume lors de la mise en oeuvre du CAS, des priorités et orientations du programme du gouvernement, de la stabilité macro-économique, de la résilience de l'économie nationale face à la crise, ainsi que de la réalisation de plusieurs réformes, notamment dans les secteurs financier, de l'habitat et de l'assainissement.

Ce nouveau cadre s'explique aussi par les progrès réalisés par le Royaume en matière de développement humain, de lutte contre la pauvreté et du développement du monde rural, a-t-il fait savoir, soulignant la pleine convergence entre le gouvernement du Maroc et la BM concernant les résultats attendus de ce partenariat.

Le ministre a également relevé que ce partenariat se base sur les principes d'interaction et d'adaptation des interventions, ainsi que le ciblage des programmes à grand impact, ajoutant que parmi les nouvelles dimensions apportées par le CPS figurent la consolidation des objectifs stratégiques du CAS, l'amélioration des services aux citoyens et le développement durable (changement climatique, développement des technologies propres, prévention et gestion des risques).

M. Baraka a aussi cité la bonne gouvernance (réforme de l'administration, renforcement de la décentralisation et de la déconcentration), ainsi que l'intégration régionale du Maroc.

De son côté, la vice-présidente de la Banque mondiale (BM) pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), Mme Shamshad Akhtar, a souligné que le Royaume a su contenir l'impact de la crise mondiale et réduire ses retombées sur l'économie nationale, grâce aux réformes initiées par le pays.

"Grâce aux réformes économiques appropriées initiées par le gouvernement, le Maroc a pu maintenir, contrairement à beaucoup de pays, une économie solide dans un contexte international très difficile", a-t-elle indiqué, relevant que la BM apprécie la relation de confiance mutuelle avec le Maroc.

Elle a également exprimé la disposition de la BM à soutenir le Royaume pour la mise oeuvre de ces réformes dans plusieurs domaines dans le but de promouvoir la croissance économique du pays.

Lors de ce point de presse, la représentante de la BM au Maroc a présenté les grandes lignes du CPS, axé sur trois thèmes à savoir, renforcer la croissance, la compétitivité et l'emploi, améliorer l'accès aux services de base et assurer un développement soutenable dans un contexte de changement climatique.

map


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière