L’équivalence des diplômes acquise pour l'enseignement supérieur privé



L’équivalence des diplômes acquise pour l'enseignement supérieur privé
Taux d’encadrement, enseignants permanents… les critères.
Les écoles gagneront en crédibilité.
L’enseignement supérieur privé jubile. En effet, un décret portant sur l’accréditation des filières vient d’être rendu public. Le texte fixe les modalités et conditions d’octroi de l’accréditation des filières.
Une véritable aubaine pour le secteur privé. La nouveauté réside dans l’équivalence des diplômes. Ce qui permettra d’ériger des passerelles entre établissements publics et privés. D’autant plus que les diplômés des écoles privées pourront désormais être reconnus par la fonction publique. «Les nouveaux diplômes bénéficieront d’une équivalence nationale», annonce Abderrahmane Lahlou, président de l’université privée Mundiapolis.

Par ailleurs, l’accréditation des filières ne manquera pas d’éliminer les clichés sur les diplômes des écoles privés et les rendra plus crédibles aux yeux des étudiants, parents et même auprès du tissu des entreprises, principal recruteur. Mais pour bénéficier de ce sésame, les établissements d’enseignement privé devront répondre aux critères d’un cahier de charges bien précis. «Une sorte de barrière qualitative et quantitative à l’entrée», précise Lahlou. Pour y arriver «le ministère de tutelle devra mettre tous les moyens de nécessaires pour un travail de qualité et s’inspirer des démarches internationales», renchérit le président de Mundiapolis. Parmi les critères retenus, figure une proportion minimale exigée d’enseignants permanents et du taux d’encadrement pédagogique. En clair, l’établissement doit disposer d’un personnel enseignant permanent couvrant au moins 30% du volume horaire global annuel des cours assurés par les filières objet de l’accréditation. Quant à l’encadrement, l’école doit assurer un taux bien précis selon les filières. Sur ce point, le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur exige un enseignant pour 40 étudiants dans les filières de management, de commerce, de gestion et de la communication, ou encore un enseignant pour 10 étudiants pour les disciplines des formations paramédicales. Les écoles privées, en deçà du seuil exigé, n’auront qu’à se mettre à niveau dès cette année. Les infrastructures pédagogiques ne sont pas en reste. L’établissement doit disposer, qualitativement et quantitativement, d’équipements et de moyens pédagogiques (équipements scientifiques et d’enseignement). Le lien avec le monde professionnel suscite également l’intérêt de la tutelle. En effet, pour chaque filière, l’école devra produire des conventions de partenariat avec des structures publiques ou privées afin d’accueillir des stagiaires. Les conventions doivent être présentées à la tutelle. Mieux encore, les étudiants des filières de formation paramédicale devront effectuer leurs stages dans des structures hospitalières publiques. L’instruction des dossiers d’accréditation est assurée par un comité gouvernemental chargé de l’Enseignement supérieur. Une fois la mission d’audit achevée, l’établissement postulant reçoit son rapport d’audit. Il dispose ainsi d’une durée de 2 mois pour argumenter. Seul bémol, les professionnels redoutent un comité constitué de personnes non expérimentées ou qui ne relèvent pas du domaine.

Le texte n’est pas rétroactif
Les anciens lauréats des établissements d’enseignement supérieur privé n’ont qu’à prendre leur mal en patience. Ils ne pourront pas être accrédités. En effet, le texte n’aura pas d’effet rétroactif. Il ne comprendra que les lauréats de 2011 et les années qui suivent l’application du décret. L’argument avancé consiste à ne pas accréditer un diplôme qui ne remplissait pas les critères d’éligibilité.

L'economiste


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière