L'apparence : comment soigner son capital image



L'entreprise n'échappe pas au diktat de l'apparence ; chacun est jugé selon l'image qu'il renvoie.
Les managers sont conscients de l'intérêt de soigner leur image.
Coach, média trainer ou conseiller en image, les cadres sollicitent de plus en plus des spécialistes pour corriger leurs défauts.


Les spécialistes du management admettent très souvent que plus de 50% de l’opinion que l’on se fait d’un individu est fondée sur la première impression, 40% sur le langage non verbal et la voix et le reste sur le contenu du message. De tout temps, l’image a joué un rôle prépondérant dans le quotidien des gens. Des expressions dénotent bien de l’importance de l’image de soi : «Se voir comme ceci ou comme cela», «Suis-je capable de faire ceci ou cela ?», «Je me vois mal dans cette situation»...
Politiciens, managers, hommes du show business et du sport... Personne n’échappe à la pression sociale et au diktat des apparences. Parce qu’on est tout le temps observé et guetté par son entourage : supérieurs hiérarchiques, collègues, clients, actionnaires..., que l’on doit de projeter une bonne image. Tout se joue sur ce détail.
Pour exemple, la tenue vestimentaire est soumise à des codes propres à chaque famille de métiers. Les professions qui ont besoin de mettre en avant leur sérieux, les banquiers et avocats par exemple, opteront pour des costumes sombres sur une chemise de couleur neutre sans oublier, évidemment, la cravate.
De manière générale, on prend soin de cet aspect dès lors qu’il s’agit de rencontrer le client : le cadre a alors un rôle de représentation et transmet l’image de sa société à travers la sienne.
Il est donc établi que l’image professionnelle prend de plus en plus d’importance. Malgorzata Saadani, coach certifié et DG du cabinet ANC Communications, explique : «Nous sommes entrés dans l’ère de l’image marketing et commerciale. Pour un manager, une bonne image professionnelle reflète un intérêt pour soi-même mais aussi pour l’entreprise, la société...».
Que regroupe en fin de compte l’image professionnelle ? Selon Mme Saadani, c’est tout un ensemble d’informations personnelles (attitudes, comportements, traits de caractère...) que nous communiquons ou que nous transmettons de manière consciente ou inconsciente. L’image qu’on se fait d’une personne est d’abord perçue par nos sens et en particulier la vue. A commencer par l’apparence physique. Qu’ils soient beaux ou laids, certains en imposent tandis que d’autres donnent l’impression de vouloir fuir. «L’image s’entend et se voit», résume Rolande Allene, coach et DG du cabinet Formaction.
Du point de vue vestimentaire, «il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup d’argent pour bien s’habiller, l’important est d’avoir une bonne prestance, qu’on soit habillé de bonne manière», souligne Yahia Benmoussa, DG de la société Printemps ameublement.
Mme Saadani rappelle que les accessoires sont tout aussi importants. A son avis, «la modération et la sobriété sont souvent appréciées». Elle ajoute qu’une tenue professionnelle s’accommode de peu de bijoux et il faut surtout éviter les accessoires clinquants et trop voyants.
Les attitudes envers les autres, les mots employés et la manière de dire les choses sont aussi importants dans l’entretien de son image. Ils confèrent à un manager un caractère tyrannique et démotivant pour les collaborateurs ou bien, au contraire, encourageant et constructif.
Soigner son image c’est en quelque sorte gagner en charisme. Tout peut se jouer sur le regard ou la gestuelle. Certains managers savent mieux que personne conquérir un auditoire. «Souvent, lors des conférences de presse, certains managers ont la fâcheuse tendance à fixer leur présentation powerpoint sur l’écran ou jeter quelques regards à l’auditoire. C’est qu’ils cachent une forte timidité ou ne savent pas se comporter avec leur auditoire», relève Malgorzata Saadani. Pour captiver son public, il faut passer du regard la salle par étapes et s’attarder sur un visage. Un regard fuyant ou agressif ne fera que rétracter son public. Le corps doit également rester en harmonie avec le discours.
Travailler son image nécessite aussi de supprimer les différences entre les statuts, pour accentuer la proximité et mobiliser les gens. C’est abolir les protocoles qui paralysent. L’image n’est pas liée à la fonction. «Souvent, mes collaborateurs m’appelaient par mon titre de fonction. Or, cela me gêne surtout auprès des personnes plus âgées que moi. J’ai aussitôt fait tomber cette barrière. Je leur ai demandé tout simplement de m’appeler par mon prénom. Pour moi, c’est une façon d’être au même stade que les autres», souligne le directeur des achats d’une grande entreprise de la place.
Enfin, le manager doit être attentif à ce que les valeurs et les règles en vigueur dans l’entreprise soient respectées, ainsi qu’un certain savoir-vivre. Pour gagner l’adhésion des collaborateurs, le mieux est de pouvoir établir les règles collectivement, ce qui n’est pas toujours possible. Si elles sont imposées, le manager devra expliquer leur raison d’être, leur finalité pour permettre à chacun de les comprendre. Il devra également montrer l’exemple, être le premier à suivre les règles qu’il impose au risque de se discréditer totalement.

La formation donne des résultats probants, mais pas dans l'immédiat

De plus en plus, des sessions de formation consacrées au développement personnel proposent des stages axés sur les techniques comportementales. Et s’il n’est jamais question d’image dans l’intitulé de ces formations, on s’en rapproche. Chez le cabinet Deo Compétences par exemple, on trouve des programmes sur-mesure pour top managers. On y travaille aussi bien son expression orale, sa gestion des priorités que son charisme. Le module, étalé sur deux jours, renseigne les participants sur leurs forces et faiblesses en matière d’image de soi.
IS Force, un institut de formation, propose également des modules de média trainning destinés à améliorer la capacité de persuasion.
Aujourd’hui, de plus en plus de hauts cadres suivent de telles formations ou sollicitent des conseillers en image, métier qui commence à s’installer sur la place. C’est le cas d’Adil Talbi, directeur de division dans une multinationale qui, suite à un programme de coaching, a dû travailler son charisme pour mieux communiquer avec son équipe. «Souvent, on ne connaît pas l’image qu’on a réellement auprès de son équipe. Cet exercice m’a permis de me connaître moi-même mais aussi de connaître la perception que se font de moi mes collaborateurs», souligne-t-il. Toujours est-il que les résultats ne peuvent être visibles dans l’immédiat.


Réflexions :Apprenez à mieux vous connaître


L'ouvrage intitulé «Le Livre du Moi» est constitué de questions, d'interpellations, d'invitations à choisir et à s'exprimer, de phrases ouvertes à terminer. Volontairement, il ne propose ni réponse précise, ni clé de lecture ou d'analyse, ni catégorisation de vos traits de caractère. Ce livre est conçu pour stimuler votre pensée et votre regard sur vous-même, pour développer une image positive de soi, pour vous donner des sujets de conversation, voire de discussion avec qui vous aurez envie de partager. Les réponses resteront ouvertes, donc vous appartiendront pleinement. Le lecteur est donc invité à occuper cet espace, à envahir complètement ce livre pour le faire sien, avec ses réponses personnelles, ses hésitations, ses cases blanches...


«Le Livre du Moi : Développer une image positive de soi» de Christian Staquet. Editeur : Chronique sociale (septembre 2001).


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière