L’analyse transactionnelle



L'Analyse Transactionnelle est une théorie qui a été créée en 1950 par le psychiatre et psychanalyste américain Éric Berne. C’est un outil qui permet d'analyser la personnalité et les modes de communication des individus.

Le principe de base de l’Analyse transactionnelle est qu'il cohabite en chacun de nous trois personnes, c’est à dire 3 états différents appelés les "états du moi" : parent, adulte et enfant, qui peuvent simultanément nous faire agir indépendamment des moments et des circonstances.

L’A.T permet une meilleure connaissance de soi et des autres et étudie les phénomènes intrapsychiques à travers les échanges relationnels (Transactions) personnelles et professionnelles, entre deux personnes et dans les groupes. Elle permet aussi d’identifier si l’état qui se manifeste chez l’individu dans un contexte particulier est le plus approprié, pour l’aider à prendre la bonne décision.

Les État du Moi se sont des métaphores. Ils ne sont pas réellement des entités qui ont leurs propres existences. C’est « un système de sentiments accompagné par un système lié de types de comportement », ou encore « un ensemble cohérent de pensées et de sentiments directement associé à un ensemble correspondant de comportement».

Les trois états du moi :

- L’état Parent (P) : La personne dans Cet état pense, sent, parle, agit et réagit exactement selon ses acquis, selon ce qu'il a appris de ses parents, de ses enseignants et de ses proches, ou une figure d'autorité. Cet état se manifeste par des comportements critiques, des jugements de valeur et des attitudes protectrices. Il se subdivise en plusieurs aspects :

* Le parent normatif : fixe des normes et des lois qu’il faut appliquer, il peut être critique, dévalorisant et contraignant.

* Le parent donnant ou nourricier : donne de l'affection, encourage, soutient, et aide efficacement.

- L’état Adulte (A) : Dans cet état la personne est objective, elle évalue les situations, réfléchit, analyse et décide de manière rationnelle. Elle écoute et interroge avec neutralité. Elle sert de fonction équilibrante entre le Parent et l'Enfant. L'état Adulte est un genre d’ordinateur : il n'est ni négatif ni positif.

- L’état Enfant (E) : C'est le premier état du moi à apparaître au cours de notre vie. Tout être humain porte en soi un petit garçon ou une petite fille d'où provient notamment la créativité, le jeu, l'intuition, les pulsions et les sentiments c’est la partie la plus riche de notre personnalité. Il existe trois subdivisions de l’enfant :

- L’Enfant naturel : exprime ses sentiments, sa créativité, son intuition, son indépendance et sa spontanéité.

- L’Enfant adapté : obéit les règles et les normes parentales.

- L’Enfant rebelle : conteste l'ordre établi, s'oppose aux lois et aux normes.

Les transactions :

Lorsque deux personnes communiquent entre elles, une grande variété de « transactions » peut avoir lieu selon l’état du moi que vous et votre interlocuteur utilisez pour s’exprimer.

On distingue deux sortes de transactions :

- Les transactions parallèles ou complémentaires : généralement ils ne créent pas de conflits, car l’état du moi d’un individu correspond à celui d’un autre. Par ex : Parent parle à l’Enfant et l’Enfant répond au Parent ou parent parle au parent, enfant/enfant, adulte/adulte.

- Les transactions croisés : donnent lieu à toutes sortes de frustrations, de malentendus et de manipulations car les états du moi manifestés entre deux ou plusieurs personnes sont différents. Si l’une parle en « Parent » et que l’autre répond en « enfant », la communication s’interrompt.

Les signes de reconnaissance :

Chaque individu recherche en permanence d'être reconnu d’une manière appropriée. Les signes de reconnaissances sont l’outil d’attirer l’attention entraînant une stimulation de l’individu.

Eric BERNE définit les signes de reconnaissance comme des manifestations par lesquelles les êtres humains s'expriment entre eux, se reconnaissent comme existant, s'accordent une certaine valeur (positive ou négative). Elles peuvent être physiques (caresses, sourires,…) psychologiques (paroles,…) sociales (primes, compliments...).

En anglais le terme qui désigne le signe de reconnaissance (SR) est le mot "strokes" qui signifie "coup" ou "caresse". Ce qui donne deux types de SR : conditionnels positif et négatifs (portent sur le faire)ou inconditionnels positifs et négatifs (portent sur l'être).

Les jeux psychologiques négatifs ou «stratagèmes » :

Ce sont des mécanismes (inconscients) de manipulation de l'autre, une suite de transactions (d'échanges) cachées progressant vers un but bien défini et prévisible et s'achevant soit par la dévalorisation de l'autre, soit par la dévalorisation de soi-même. Ces manipulations sont toujours nuisibles et pernicieuses.

Le triangle dramatique illustre une manière intéressante de décoder et reconnaître les stratagèmes à travers trois comportements dramatiques qui entraînent des relations difficiles avec l’autrui:

le Sauveteur : qui aide l'autre sans que celui-ci ait rien demandé. Ex : "Je peux t'aider", "Allez laisse moi faire à ta place "…;

la Victime : qui se fait plus faible qu'elle ne l'est (Victime soumise) ou qui raconte ses difficultés en revendiquant (Victime rebelle). Ex : Ça n'arrive qu'à moi", "Mais qu'est ce que j'ai fait pour mériter ça", "J'ai jamais de chance", "j'essaie mais je n'y arrive pas " ...;

le Persécuteur : qui infériorise l'autre, repère ses faiblesses, l'incite aussi à se battre avec d'autres. Ex : "Toi, toi il n'y en a que pour toi", "Tu n'es pas assez bien pour ","Battez-vous !" ...
En générale il est bon de rechercher ailleurs que dans les « jeux » d’autres sources de signes de reconnaissance positifs. Si un conjoint « joue » souvent, il est sans doute en manque de marques d’attention de la part de l’autre.

Les scénarios de vie :

Les scénarios sont des plans de vie pré-conscients qui se déroulent sur des mois, des années, voire sur une vie entière. Ils sont habituellement construits dans l'état du Moi Enfant de l'enfant.
La théorie des scénarios rappelle le principe de répétition. Il est donc négatif. Le scénario est fondé sur des décisions prises dans l'enfance face à des situations vécues, renforcé par les attitudes de nos parents, et leurs discours qui ont formé notre états du moi (P.A.E) .
Le scénario se constitue par des éléments, envoyés par le père, la mère, ou tout autre figure parentale (instituteurs, éducateurs, grands parents, oncles et tantes, etc.…), que sont des messages contraignants (directives ou mots d'ordre positifs et négatifs), des injonctions (interdictions qui sont négatives, ou des permissions, qui sont positives) et du programme (comment faire pour suivre ces messages et ces injonctions ?).

La nécessité de l’analyse transactionnelle :

L’Analyse Transactionnelle comme pratique thérapeutique ne donne aucune solution toute faite. Elle est très simple de compréhension et d'analyse des comportements. Seul son nom est compliqué ! Les outils de l’AT permettent avec plus de neutralité de décrypter les situations pour prendre les bonnes décisions.

Elle permet à chaque individu d'améliorer son propre comportement, mais pas de changer celui des autres. Il suffit simplement, de mieux les comprendre on adaptant la communication en fonction de leur personnalité.

Dans l’entreprise, l’AT peut être intéressant pour un salarié de savoir stimuler ses différents états du moi : le côté « enfant libre » pour exprimer sa créativité, « parent » pour motiver ses collègues, ou encore « adulte » pour mettre en place un mode de travail précis.

C’est pourquoi l'Analyse Transactionnelle est largement utilisée dans le cadre de la formation permanente en entreprise, dans les stages, dans les grandes écoles, et dans les cours portant sur les relations humaines sur le développement de la personne ou sur la communication. Les puristes en Analyse transactionnelle estiment que c'est une version ultra simplifiée du modèle d'Éric Berne.

entreprendre.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière