JLEC portera la part de la production d'énergie électrique à 50%



JLEC portera la part de la production d'énergie électrique à 50%
Jorf Lasfar Energy Company (JLEC) vient d’intégrer, au réseau électrique national, une nouvelle unité de production de 350 MW. «Suite au couplage au réseau électrique national le 25 octobre 2013 et à l’issue d’une période d’essais, l’unité 5 est entrée avec succès en phase d’exploitation commerciale le 15 avril 2014», a annoncé Omar Alaoui M’Hamdi, DGA de JLEC, lors d’une visite de la centrale à Jorf Lasfar le mardi 29 avril.

Le premier producteur privé d’électricité au Maroc compte aussi bientôt mettre en exploitation commerciale l'unité 6. «D'une capacité de 350 MW également, l'unité 6 est depuis le 5 février 2014 couplée au réseau électrique national et sa mise en exploitation commerciale est prévue pour ce deuxième trimestre 2014», précise M’Hmedi. Ainsi, avec 700 MW supplémentaires, les unités 5 et 6 de JLEC porteront la capacité totale de production de la centrale de Jorf Lasfar à 2.056 MW. L’extension, d’un investissement global de 13 milliards de dirhams, a nécessité plus de 4.000 emplois directs et 2.000 indirects durant la phase de construction.

La phase d’exploitation mobilise, elle, 135 emplois directs et 1.000 indirects. Pour le financement de cette extension, JLEC soutient qu'«il s’agit du plus grand financement international de ces 10 dernières années au Maroc, pour un montant équivalent à 1,4 milliard de dollars, levé en multidevises avec, pour la première fois, la participation d’organismes de crédit japonais et coréens à une opération de financement de projets au Maroc». Cet investissement portera la part de la production d’énergie électrique de JLEC au Maroc à 50% contre 38% actuellement. Ce qui devrait générer un chiffre d’affaires de 9,5 milliards de dirhams en exploitant les 6 unités. Pour la conception de ses deux nouvelles unités, JLEC s’est offert les services du consortium Mitsui & Co (Japon) et Daewoo Engineering & Construction (Corée). Le consortium a sous-traité une partie de la construction aux entreprises marocaines Buzzichelli et SGTM.

L’extension de la centrale électrique de Jorf Lasfar s’accompagne en outre de nouvelles installations pour la protection de l’environnement, l’augmentation de la capacité et la modernisation du terminal charbonnier. En effet, la capacité de déchargement du terminal charbonnier a été soutenue à plus de 10 millions de tonnes de charbon/an. Par ailleurs, l’extension de la centrale thermique bénéficie de ses propres installations de traitement des rejets liquides et des fumées représentant un investissement de 200 millions de dollars. Pour rappel, cette extension s’inscrit dans la droite ligne du protocole d’accord signé le 12 mai 2009 entre TAQA/JLEC et l’ONEE. Le contrat qui lie JLEC à l’Office de l'électricité, seul client de la centrale, court jusqu’à 2044. 


lematin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière