Industrie : Un cluster plasturgiste en projet

La profession est en train de mûrir son propre projet de cluster. Objectif, débrider la croissance des TPE et PME du secteur qui veut porter son chiffre d’affaires à 28 milliards de dirhams en 2023 au lieu de 11 milliards aujourd’hui.



Industrie : Un cluster plasturgiste en projet
La plasturgie aura aussi son cluster. La profession a tenu le 4 juillet à Casablanca un atelier préparatoire de lancement de cette plateforme auquel ont pris part les services du ministère de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies. Lors de cette rencontre, les plasturgistes ont eu droit à un exposé sur la stratégie du département de Abdelkader Amara pour la promotion et l’accompagnement des clusters.
Si les opérateurs veulent mettre en place un cluster plasturgiste, c’est bien pour permettre aux TPE et PME du secteur de se serrer les coudes et renforcer leur potentiel. «Partant du seul constat que plus de 98% des structures du secteur sont des TPE et PME à ressources très limitées, ce qui freine le renforcement de leurs potentiels économique, technologique et commercial, le cluster nous paraît être l’une des solutions adaptées aux PME-PMI de la plasturgie pour pallier les insuffisances et difficultés dont elles souffrent», déclare au «Matin» un opérateur ayant pris part à l’atelier.
Selon un membre de la Fédération professionnelle de plasturgie (FMP), plusieurs axes devront être privilégiés dans le futur cluster. «La recherche, l’innovation, le business développement, l’export, la formation et le développement durable peuvent être au cœur des préoccupations du futur cluster plasturgiste», explique notre interlocuteur. Pour appuyer leur démarche, les plasturgistes se feront accompagner par la Coopération allemande qui, pour ce premier atelier, a fait appel à Alain Tubiana, expert français spécialisé dans les clusters.
«Les clusters qui réussissent ont un nombre d’adhérents suffisant pour permettre des échanges et des coopérations renouvelées. Vous devriez également connaître le positionnement de votre cluster dans la chaîne de valeurs globale. Le cluster doit avoir également une stratégie claire et partagée entre les différents acteurs du secteur et proposer une offre de services performants». Voilà donc ce que recommande Tubiana aux plasturgistes. L’expert leur a par ailleurs expliqué que la maturation du cluster passe par plusieurs étapes dont l’appropriation collective d’enjeux du cluster et ses premières orientations stratégiques. «Pour y arriver, il est d’abord nécessaire d’organiser des rencontres, dresser un inventaire des acteurs et réaliser une étude de situation stratégique collective. Ensuite, mettre en oeuvre un plan d’actions et pilotage avec une adhésion et une mobilisation des ressources et l’établissement des indicateurs et processus formalisés», conseille Tubiana.

Monter en puissance dans la technicité

Pour Nabil Souaf, directeur général exécutif de la Fédération marocaine de plasturgie, ce projet de cluster tient beaucoup à cœur de la profession qui a des objectifs à atteindre dans le contrat programme signé avec l’État à l’horizon 2023. «Installer un cluster plasturgiste devrait appuyer notre secteur dans son enjeu stratégique d’effectuer une montée en puissance, côté technicité», fait valoir Souaf. Dans son plan stratégique, la Fédération compte positionner la plasturgie automobile dans une logique de sous-traitance de rangs 2 et 3 pour les équipementiers au Maroc et même vers le marché européen. La profession a également l’ambition de faire émerger une filière intégrée de recyclage des plastiques. D’ailleurs, dans l’une de ses clauses, le contrat programme de la chimie-parachimie a identifié cette filière comme l’une des plus prometteuses et à fort potentiel à l’export. «Nous voulons développer un tissu industriel d’accompagnement de la filière notamment les métiers de la maintenance industrielle des modules, les formations techniques et les machines propres à la plasturgie», souligne Souaf.
Au sein de la FMP, l’on indique que la mise en place du futur cluster devrait nettement aider la profession dans l’opérationnalisation de sa stratégie visant à porter le chiffre d’affaires du secteur à 28 milliards de dirhams d’ici à 2023 au lieu de 11 milliards actuellement et créer 14 000 emplois supplémentaires directs et pas moins de 70 000 indirects. Le potentiel en chiffre d’affaires devrait se ventiler à hauteur de 8,2 milliards pour l’emballage agroalimentaire, 6,2 milliards pour la plasturgie automobile, 2,5 milliards pour l’agriculture et 5,4 milliards pour le recyclage des plastiques.
À quand ce cluster ? La FMP devrait passer à l’acte en septembre prochain. «Nous allons programmer une série de rencontres avec les professionnels pour la maturation de ce projet hautement stratégique pour notre secteur», affirme Souaf. À l’en croire, le cluster devrait associer des laboratoires de recherche et des universités pour booster l’innovation dans le secteur.

Clusters, un nouvel appel à projets en septembre

Le département de Abdelkader Amara a toute une stratégie pour les clusters. Celle-ci consiste à accompagner ceux qui sont porteurs de stratégies de développement significatives pour leur secteur et leur permettre d’avoir une identité et un branding catalysant leur visibilité à l’international. D’ailleurs, le ministère a mis en place un fonds dédié doté de 62 millions de dirhams pour soutenir l’animation du cluster pendant ses trois premières années. En 2012, l’appel à projets lancé par les services de Amara aura abouti à la constitution de deux clusters labellisés. Le premier dans les secteurs «produits de luxe», dans l’agroalimentaire et les cosmétiques, baptisé Cluster Menara, et le second dans la valorisation des produits de la mer nommé Agadir Haliopôle. Selon des sources proches du ministère, le prochain appel à projets devrait être lancé en septembre prochain.

Saïd Naoumi, LE MATIN


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière