Immobilier : Logement pour la classe moyenne à 6000 Dh/m2



Immobilier : Logement pour la classe moyenne à 6000 Dh/m2
 Après la sortie virulente de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) au sujet du produit dédié à la classe moyenne dans le projet de loi de Finances 2013, la tutelle vient de réagir. «La demande de la FNPI au sujet du passage de 5.000 à 6.000 DH/m2 pour la classe moyenne est tout à fait justifiée. Nous espérons que les amendements nécessaires passeront lors des discussions au Parlement», explique Nabil Benabdallah, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville. Pour rappel, le PLF 2013 prévoit la création de logements pour la classe moyenne à 5.000 DH/m2. Les professionnels jugent ce dispositif non viable à cause du faible niveau de la marge bénéficiaire. En effet, les 5.000 DH correspondent davantage au logement social. Toutefois, Benabdallah tient à rappeler les professionnels à l’ordre au sujet de leurs doléances. «Les promoteurs veulent dupliquer les mêmes avantages accordés au logement social dans le dispositif dédié à la classe moyenne. Ce qui est complètement impossible», estime le ministre. Au moment où les finances du pays passent par de véritables tensions, l’Etat ne peut se permettre d’accorder encore plus d’avantages fiscaux. Cependant, la tutelle se veut optimiste au sujet de son nouveau produit. La superficie de l’appartement doit être comprise entre 100 et 150 mètres carrés. Les acquéreurs  bénéficieront de l’exonération des droits d’enregistrement et de timbre. «Ce dispositif est dédié aux personnes dont le revenu net mensuel ne dépasse pas les 15.000 DH», explique Benabdallah. Le ministre progressiste (PPS) vient de ce fait d’inventer une nouvelle définition de la classe moyenne après l’échec de toutes les autres formes de catégorisation de cette tranche de la population. Si, pour l’instant, les opérateurs privés ne sont pas encore séduits par le dispositif, Al Omrane devrait donner l’exemple. En effet, l’établissement public compte signer bientôt des conventions avec le ministère de l’Habitat pour le développement de projets pour la classe moyenne. Pour chaque programme, le promoteur devra construire 300 unités sur une période de 5 ans.

14e édition du SIB

Pour sa 14e édition, le Salon international du bâtiment (SIB) qui se tient à Casablanca, a choisi de se tourner vers l’Afrique. Le salon ouvrira ses portes du 21 au 25 novembre. Cette année, la Côte d’Ivoire et le Sénégal seront les invités d’honneur. Le SIB représente une véritable opportunité pour exposer les nouveautés en matière de construction et de travaux publics. Le salon qui s’étend sur 20.000 m2 d’espace d’exposition regroupera plus de 600 professionnels du bâtiment. La particularité de cette édition est qu’elle regroupe 20 nationalités. Les organisateurs tablent sur pas moins de 130.000 visiteurs. La rencontre regroupera les professionnels des gros œuvres, de la menuiserie et fermeture, de la sécurité et bien d’autres domaines d’activité. En outre, le salon donnera également lieu à la signature d’une convention d’entente de coopération professionnelle  entre le Holding d’aménagement Al Omrane et l’Union sociale pour l’habitat en matière d’habitat social en France. Cet organisme est en charge de la gestion des HLM.

Ilham BOUMNADE


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière