IRES : La réputation du Maroc auprès des pays du G8 est moyenne.



La réputation du Maroc auprès des pays du G8 est  mitigée. La Russie est le pays dont la perception est la plus positive, suivie des Etats-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. En revanche, l’Allemagne a une perception plutôt négative du Royaume, avec une note inférieure à 43 points.
 

Le Maroc scrute sa réputation à l’international. L’Institut royal des études stratégiques (IRES), en partenariat avec «Reputation Institute», a publié récemment un rapport dans l’objectif d’examiner les forces et les faiblesses du pays en termes de réputation interne et externe.

Une réputation «moyenne» à l’international

Le moins que l’on puisse dire est que le Maroc jouit d’une assez bonne réputation au niveau international avec une note de 52 points, ce qui le classe à la 39ème place sur un total de 70 pays. La réputation du Maroc auprès des pays du G8 est toutefois  mitigée. La Russie est le pays dont la perception est la plus positive, suivie des Etats-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. En revanche, l’Allemagne a une perception plutôt négative du Royaume, avec une note inférieure à 43 points. Les meilleurs scores ont été enregistrés au niveau de quatre attributs : environnement naturel (67,6 points), population aimable et sympathique (60,1 loisirs et distractions (59,9) et style de vie (53,2). En revanche, on retrouve des scores relativement faibles dans les attributs de la dimension «niveau de développement», à savoir technologie et innovation (42,3 points), marques et entreprises reconnues (43,8), qualité des produits et services (49,4), système éducatif (48,5)  et culture (48,3).

Les résultats de cette étude montrent que  les citoyens des pays du G8 perçoivent davantage le Maroc comme une destination touristique attractive, plutôt que comme un acteur actif de l’économie mondiale.

Outre les pays du G8, l’étude s’est intéressée à examiner la perception qu’ont d’autres pays étrangers du Maroc. L’Inde et la Turquie figurent  parmi les pays  ayant la meilleure perception du Maroc, avec un score autour de 60 points. En revanche, l’Espagne et le Nigeria ont la perception la moins favorable du Royaume  avec respectivement, 41,7 points et 34,4 points.

Que pensent les Marocains de leur pays?

De manière générale, la perception interne est plus positive que la perception externe. Le Maroc ne fait pas exception à la règle puisque l’indice de réputation interne dépasse de près de 13 points celui de la réputation externe du Royaume, en 2016, contre 16 points en 2015.

Les Marocains estiment que les atouts du pays sont essentiellement liés à la «population aimable et sympathique» ainsi qu’à «l’environnement naturel» et aux «loisirs et distractions». «Les citoyens marocains qui estiment que la population du Royaume est aimable et sympathique et que leur environnement naturel est attractif recommandent fortement, par conséquent, que  leur pays soit visité» indique le rapport. La perception des Marocains de leur pays est négative, pour ce qui est des attributs relatifs à la technologie et l’innovation, au système éducatif, à l’utilisation des ressources, aux marques et entreprises reconnues, à l’éthique et la transparence, à l’environnement politique et institutionnel et au bien-être social. S’agissant du système éducatif, les Marocains sont plutôt  pessimistes lorsqu’il s’agit de recommander d’étudier au Maroc. Ils estiment  que le système éducatif n’est pas performant. Notons que cet attribut n’est pas perçu aussi négativement à l’étranger.

Fiche technique de l’étude

L’enquête de l’Institut royal des études stratégiques  a été réalisée de janvier à mars 2016 auprès du grand public de 70 pays qui participent à ce sondage. Plus de 50.000 personnes ont été interrogées (1.677 ressortissants des pays  du G8). Les évaluations sont basées sur un échantillon minimal de 100 évaluations pour chaque pays dans chacun des marchés où il est évalué.

Dans le cas du Maroc, le pays lui-même a reçu 300 évaluations par ses citoyens.

La mesure de la réputation s’effectue via 17 attributs regroupés en 3 dimensions: qualité de vie, niveau de développement et qualité institutionnelle. Notons qu’en plus des pays du G8, la réputation du Maroc a été évaluée en 2016 auprès de 15 pays développés ou émergents. L’élargissement de l’échantillon a concerné, notamment, la Belgique, la Suède, le Chili, le Kenya et le Nigeria.


aujourdhui.ma



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière