INDH : Impact positif, selon la Banque mondiale



Grâce à cette initiative, lancée par S.M. le Roi Mohammed VI en 2005, le taux de pauvreté en milieu rural a baissé de manière significative.
Dans son dernier bulletin d'information destiné au pays de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient, la Banque mondiale décrit, des témoignages à l'appui, l'impact positif que l'Initiative nationale de développement humain n'a pas manqué d'avoir sur la vie de milliers de Marocains. Intitulé «Le Maroc lutte contre la pauvreté avec une approche orientée vers le développement humain», l'article souligne que grâce à cette initiative, lancée par S.M. le Roi Mohammed VI en 2005, le taux de pauvreté en milieu rural a baissé de manière significative.

Il ajoute que depuis son lancement, l'INDH a financé plus de 20000 sous-projets et touché plus de 4,6 millions de bénéficiaires, dans 264 quartiers urbains et 403 communes rurales. Le bulletin de la Banque mondiale, qui cite une étude réalisée en 2009, indique que grâce à l'INDH, environ 46 % des ménages déclarent avoir perçu une amélioration de leurs moyens de subsistance, 62 % déclarent avoir un meilleur accès aux infrastructures et que 58 % affirment avoir un meilleur accès aux services socioéconomiques. Lancée il y a cinq ans, l'INDH est dotée d'un budget de 1,1 milliard de dollars, dont 100 millions provenant de la Banque mondiale, rappelle le bulletin, précisant que cette initiative vise à offrir aux démunis des soins de santé, un soutien psychologique, une éducation et une formation professionnelle adaptées, ainsi qu'à favoriser leur réinsertion dans la société». «Nous avons déjà constaté des résultats significatifs sur le terrain», affirme Mohamed Medouar, responsable du projet de la Banque mondiale en appui à l'INDH, cité par le bulletin.

M. Medouar précise en outre que l'étude a aussi permis de mettre en évidence une participation accrue du public, des conseils locaux et provinciaux et des Organisations non gouvernementales (ONG).

A la faveur de cette initiative, « on constate, tant au niveau communautaire qu'individuel, un sentiment accru de valeur et de dignité » et une « vision plus positive de l'avenir », souligne le bulletin de la BM, qui cite la coordinatrice nationale de l'INDH, Nadira El Guermai. La même responsable tient à rappeler que tous les projets passent par un audit et que les résultats sont publiés sur le site web de l'INDH. «C'est la première fois que des projets sont soumis à un audit et que cette information est publiée, c'est un nouveau type de gestion, qui témoigne de notre totale transparence et de notre cohérence », dit-elle.
Pour sa part, M. Medouar estime que « les avancées sont positives », précisant que l'initiative bénéficie « d'un engagement politique fort de la part de S.M. le Roi Mohammed VI ».

lematin.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière