HCP : Les ménages marocains déclarent une dégradation du niveau de vie



C’est ainsi qu’au troisième trimestre de 2016, l'indice de confiance des ménages (ICM) est passé à 73,8 points, au lieu de 75,7 points un trimestre auparavant et de 76,3 points le même trimestre de l’année précédente.

Au troisième trimestre, le solde d’opinion sur l’évolution du niveau de vie est resté toujours négatif, à moins 17,4 points, au lieu de moins 15,2 points le trimestre précédent et de moins 15,1 points une année auparavant. Globalement, 44,8% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie et 27,4% une amélioration.
Au cours des 12 prochains mois, 33,2% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 40,7% à un maintien au même niveau et 26,1%  à une amélioration. Le solde d’opinion passe ainsi à moins 7,1 points, au lieu de moins 7,6 points le trimestre précédent et moins 7,7 points une année auparavant.  

Les ménages perçoivent une détérioration de leur situation financière actuelle et s’attendent à son amélioration  

Au deuxième trimestre, 59% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 33,4 % déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 7,6 % affirment épargner une partie de leur revenu. Le solde d’opinion sur la situation financière actuelle des ménages est resté ainsi négatif, à moins 25,8 points, avec une détérioration aussi bien par rapport au premier trimestre que par rapport au troisième trimestre de l’année dernière où il était respectivement de moins 23 points et de moins 25,1 points.

Evaluant l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 39,3% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée, 12,3% qu’elle s’est plutôt améliorée. Cette perception reste ainsi toujours négative, avec un solde d’opinion de moins 27 points, en deçà des moins 20,8 points enregistrés au troisième trimestre de l’année précédente. En revanche, le regard sur l’avenir de la situation financière des mêmes ménages est resté optimiste. Au cours des 12 prochains mois, 24,5% des ménages s’attendent à une amélioration de leur situation financière, 19,5% à une dégradation. Le solde d’opinion est resté ainsi positif à 5 points, contre 2,3 points le trimestre précédent et 3,3 points enregistré une année auparavant.

Attente d’une hausse des prix des produits alimentaires

Au troisième trimestre, 88 % contre 0,3 % des ménages estiment que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois. Le solde d’opinion est ainsi resté toujours négatif, à moins 87,7 points, après avoir été de moins 87,9 points le trimestre précédent et de moins 84,3 points une année auparavant.
Au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter selon 78,6% des ménages. Seuls 0,7% s’attendent à une baisse des prix de ces derniers. Le solde d’opinion est ainsi resté négatif, à moins 77,9 points, se situant toujours en deçà des moins 75,3 points enregistrés une année auparavant.
                   

entreprendre.ma
 


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière