HCP: Hausse de l’indice des prix à la consommation annuel de 1,6%



L’IPC du mois de décembre 2016 a connu une baisse de 0,1% par rapport au mois précédent ; au terme de l’année 2016, l’IPC annuel moyen aura progressé de 1,6% et l’indicateur annuel d’inflation sous-jacente de 1,3%.

L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de décembre 2016, une baisse de 0,1% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la baisse de 0,2% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires.
 
Les baisses des produits alimentaires observées entre novembre et décembre 2016, concernent principalement les « fruits » avec 4,9%, les « légumes » avec 1,6% et le « café, thé et cacao » avec 0,1%. En revanche, les prix ont augmenté de 1,5% pour les « huiles et graisses », de 0,8% pour le « lait, fromage et œufs », de 0,7% pour les « poissons et fruits de mer » et de 0,3% pour les  « viandes ».
 
Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles  et les produits à tarifs publics, aurait connu une hausse de 0,2% au cours du mois de décembre 2016 par rapport au mois précédent.
 
Hausse de l’IPC annuel de 1,6% et de l’indicateur annuel d’inflation sous-jacente de 1,3%

L'IPC annuel moyen a enregistré, au terme de l’année 2016, une augmentation de 1,6% par rapport à l’année 2015. La hausse a concerné aussi bien les produits alimentaires dont l’indice a augmenté de 2,7% que les produits non alimentaires dont l’indice a progressé de 0,7%. Les variations enregistrées pour les produits non alimentaires vont d’une baisse de 0,2% pour la «communication» à une hausse de 2,5% pour les «restaurants et hôtels».
 
Sur cette base, l’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu une hausse de 1,3%  au cours de l’année 2016 par rapport à l’année 2015.
 
La plus forte hausse à Al-Hoceima et la plus faible à Oujda et Safi

Les hausses les plus importantes de l’IPC annuel ont été enregistrées à Al-Hoceima avec 2,3%, à Settat avec 2,1%, à Beni-Mellal avec 2,0%, à Agadir, Dakhla, Meknès et Rabat avec 1,9% et à Tanger avec 1,8% ; et les moins importantes à Oujda et Safi avec 1,0%, à Laâyoune et Kénitra avec 1,2%, à Guelmim avec 1,3% et à Casablanca avec 1,4%.


HCP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière