Grande distribution : ONA-Auchan : Un divorce à l’amiable



Grande distribution : ONA-Auchan : Un divorce à l’amiable
Auchan et l’ONA s’apprêtent à annoncer un «divorce à l’amiable». Auchan devrait céder ainsi sa part de 49 % dans le capital de Marjane et Acima à l’ONA.
Le divorce entre Auchan et l’ONA sera annoncé prochainement. Le spécialiste français de la grande distribution s’apprête à se retirer des holdings Marjane et Acima. La date annoncée pour ce divorce qu’on dit «à l’amiable» est pour le mois d’août prochain. Auchan devrait céder ainsi sa part de 49% dans le capital de ces deux enseignes à l’ONA.
«Même en se retirant, Auchan et ONA garderont des relations de partenariat commercial. Marjane et Acima vont continuer à bénéficier des centrales d’achat d’Auchan ainsi que de son assistance technique», explique une source bien informée.
Ce retrait met ainsi fin à six ans de partenariat. Une période qui a été marquée par des hauts et des bas. «Cette décision intervient suite aux divergences entre les deux actionnaires quant aux modalités de gestion des deux enseignes de distribution», selon les analystes de BMCE Capital Bourse. En effet, les différends qui ont opposé Auchan à l’ONA, et qui ont fait couler beaucoup d’encre ces deux dernières années, portent principalement sur le rythme de croissance du réseau de grande distribution à travers les différentes villes du Royaume. «Auchan et l’ONA ne partagent plus la même vision. Auchan a montré un intérêt particulier pour un développement en Europe et surtout en Europe de l’Est. Il se démarque ainsi de son partenaire adepte de l’accélération du rythme d’ouverture de nouvelles surfaces Marjane et Acima au Maroc», explique une source proche du dossier.
En effet, l’ambition de l’ONA pour la grande distribution est grande. Ce holding, présent en force dans plusieurs secteurs de l’économie nationale, veut ouvrir un Marjane chaque trimestre et un Acima chaque mois.
Avec le retrait d’Auchan, l’ONA assurera donc seul la gestion et le développement des Marjane et Acima.
«Prévisible, cet évènement devrait permettre à l’ONA de disposer de davantage de flexibilité quant à la détermination de sa stratégie à venir dans la grande distribution», à en croire toujours les analystes de BMCE Capital Bourse.

Aujourd'hui le maroc


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière