Grand Théâtre de Casablanca : Les appels d'offres seront lancés en janvier 2013

La plupart des marchés relatifs aux études ont été attribués. L'investissement global est de près de 1.5 milliard de DH. La bâtisse sera construite sur le terrain domanial qui longe l'avenue Abderrahmane Sahraoui.



Grand Théâtre de Casablanca : Les appels d'offres seront lancés en janvier 2013
On en parle depuis plus de dix ans. Le projet de construction du Grand Théâtre de Casablanca est enfin sur les rails. Selon Casa Aménagement, maître d’ouvrage délégué, les appels d’offres relatifs aux travaux seront lancés en janvier 2013.

Prévu dans le cadre du Plan de développement régional touristique (PDRT) de la ville, le Grand Théâtre (qui ne réussira sans doute pas à faire oublier chez les nostalgiques le Théâtre municipal de Casablanca, détruit en 1983) est passé par plusieurs phases avant que la consistance du projet et son financement ne soient arrêtés définitivement. Selon Khalid Bennani, DG de Casa Aménagement, le projet ne connaîtra plus de modifications.

Le Grand Théâtre de Casablanca sera construit en plein cœur du quartier historique de la ville, à proximité de la place Mohammed V qui subira par la même occasion de grands aménagements. Plus exactement, le nouveau théâtre sera bâti sur un terrain des domaines qui longe le boulevard Abderrahmane Sahraoui, lequel boulevard sera fermé définitivement à la circulation sur toute la partie jouxtant la place Mohammed V pour permettre un accès au futur théâtre à partir de cette place dont l’actuelle fontaine sera déplacée vers l’autre côté du boulevard Hassan II, à proximité de la wilaya et du tribunal. Le projet comprend aussi la construction d’un parking sous-terrain de 1 000 places qui sera concédé à un concessionnaire privé. L’étude de faisabilité est en cours.

Hors études, les travaux vont durer 40 mois

La bâtisse comprendra une salle de spectacles de 1 800 places, une salle de théâtre de 600 places, une salle de musiques modernes d’une capacité de 500 places, dont 200 assises, et une salle de conférences ainsi que des commerces, restaurants, cafés, boutiques…

Pour compléter le tout, le complexe sera doté d’un «village des artistes et des techniciens» (salles de répétition, loges, salles et d’autres commodités pour les artistes et les administrateurs).
Ce grand projet va nécessiter un investissement de 1,44 milliard de DH. La Commune urbaine de Casablanca apportera 180 MDH, le conseil régional du Grand Casablanca 100 millions et le ministère de l’intérieur 480 millions, prélevés sur  la part de la TVA qui revient aux collectivités locales. Enfin, 280 MDH seront tirés du budget de l’Etat. Le Fonds Hassan II dégagera, quant à lui, 400 MDH. Ce montage ne prévoit donc aucune contribution privée.

Le projet devrait être réalisé en 58 mois, selon le maître d’ouvrage délégué, dont 18 mois consacrés aux différentes études et 40 mois de  travaux effectifs sur le terrain.
Plusieurs marchés concernant les études ont déjà été attribués. Il en est ainsi du marché «Maîtrise d’œuvre architecture» qui a été attribué en septembre 2011 à un groupement composé de deux cabinets d’architectes : Christian Portzamparc et Rachid Andaloussi, qui ont déjà achevé la première phase de l’étude consacrée à  l’esquisse du projet. Les marchés «Assistant au maître d’ouvrage» et «Maîtrise d’œuvre ingénierie» ont été attribués en novembre 2011, respectivement au groupement IOSIS/Techniprojet et à Ingerop/Novec/Betec.

Le marché «Etude de circulation et de stationnement» a été confié en novembre 2011 au bureau d’études ALG. Après l’état des lieux, le groupement s’est attaqué à la partie relative à l’impact du projet.
Enfin, le marché «Contrôle technique» a été attribué à Dekra qui est présent au Maroc dans l’activité des centres de contrôle technique automobile.

Les prochaines étapes concernent l’attribution du permis de démolition des bâtiments existants sur le terrain devant accueillir l’équipement et le permis de construire ainsi que le lancement des travaux préparatoires pour la démolition qui devraient intervenir à la mi-novembre 2012.


Mohamed Moujahid
www.lavieeco.com



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière