Google veut limiter la durée de vie des cookies espions



SAN FRANCISCO - Google souhaite limiter la durée de vie des "cookies", ces logiciels espions qui surveillent les goûts et habitudes des internautes, pour mettre de l'ordre dans la pratique des traçages des utilisateurs d'internet, a annoncé la compagnie.

Dans les mois à venir, Google va commencer à émettre des cookies qui expireront automatiquement au bout de deux ans si la personne qui a visité le site web où elle a accroché le cookie en question ne retourne plus sur ce site, a précisé le Conseil en "préservation de la vie privée" de la compagnie mondiale américaine, Peter Fleischer sur un des blogs de Google.

"Nous sommes arrivés à la conclusion que ça serait pas mal pour la protection de la vie privée de réduire la durée de vie de nos cookies pourvu que nous trouvions un moyen de contraindre artificiellement l'utilisateur à reprogrammer ses préférences de base", écrit Fleischer sur le courrier du blog.

Du coté des partisans d'une meilleure protection de la vie privée, ces intentions affichées de Google changeront peu de choses car les cookies "de deux ans" se renouvellent en fait et prolongent leur existence à chaque visite de l'internaute alors il faudrait que ce dernier cesse d'utiliser le moteur de recherche pendant toute la durée précédant l'expiration du cookie.

Les cookies infiltrés jusqu'à présent par Google sur les ordinateurs des utilisateurs sont programmés pour expirer en 2038.

"Par ce changement annoncé, Google est loin de vouloir dompter le monstre Cookie", écrit le spécialiste en protection de la vie privée sur internet Jim Harper sur le site web du Front de Libération technologique (Technology Liberation Front).

"C'est à vous même d'apprivoiser les cookies, si vous voulez vous en donner la peine. Votre fournisseur d'accès ou moteur de recherche vous fournissent la possibilité de les controler, ce qui vous laisse la responsabilité de le faire.

Moi, je le fais", écrit le défenseur des libertés sur internet.

Google et d'autres compagnies internet infiltrent des cookies dans les ordinateurs de leurs clients et utilisateurs pour mieux determiner leurs goûts et besoins potentiels et parfois accélérer l'accès aux réponses en déterminant par exemple tout de suite si une recherche formulée "WWF" signifie que l'internaute cherche le World Wildlife Fund (protection de la nature et de la vie animale) ou la Fédération mondiale de lutte (Worldwide Wrestling Federation).

Source: AFP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière