Gestionnaire hier, leader aujourd'hui



Pendant longtemps, les gestionnaires ont été respectés en raison du poste qu'ils occupaient. On obéissait au patron, point à la ligne. Mais les choses ont bien changé... De nos jours, un individu ne se transforme pas en leader parce qu'il est devenu gestionnaire d'une équipe.

D'abord, notre relation à l'égard de l'autorité s'est transformée. Les jeunes, en particulier, recherchent de nouvelles qualités chez leur gestionnaire. De plus, comme le contexte de travail évolue, le profil du gestionnaire change. Il ne peut plus se limiter à être un bon gestionnaire des activités, il doit également être un bon gestionnaire de personnes. Il n'est donc pas étonnant qu'un patron doive maintenant posséder des compétences telles que l'adaptabilité, la tolérance à l'ambiguïté, l'ouverture au changement, la créativité, etc.

Pour en finir avec le charisme

On a longtemps recherché chez les dirigeants d'entreprise une caractéristique spécifique : le charisme. Plusieurs études démontraient en effet que les leaders des entreprises de la liste Fortune 500 étaient des personnes charismatiques. Par ailleurs, on pense souvent qu'un employé va trouver plus rapidement un gestionnaire inspirant si ce dernier est charismatique.

Mais lorsqu'on a considéré, de ces entreprises du Fortune 500, celles dont le pdg était à la barre de l'organisation depuis longtemps (donc pas de parachute doré tous les trois à cinq ans) et dont l'organisation était en croissance stable mais constante, on a constaté que les caractéristiques de leurs dirigeants étaient en réalité toutes autres. Ces leaders étaient davantage des visionnaires qui ne dérogeaient pas de leurs objectifs à long terme, qui faisaient preuve de courage managérial et qui savaient bien s'entourer.

Le leader de demain

Bref, ce ne sont pas uniquement son expérience et ses connaissances qui font d'un gestionnaire un réel leader. Sa personnalité est aussi un facteur de performance et de leadership. C'est pourquoi les profils recherchés aujourd'hui sont donc très différents de ceux qu'on exigeait autrefois.

Heureusement, nous savons maintenant de mieux en mieux comment évaluer ces profils à partir d'outils comportementaux. Nous savons également comment mieux accompagner les gestionnaires dans le développement de leurs compétences (coaching, techniques de transfert des apprentissages, nouvelles technologies, stratégies de développement adaptées aux profils, etc.), afin de leur permettre de devenir les entrepreneurs et les leaders de demain.

les affaires.com


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière