Gestion du stationnement à Casablanca est sur le chemin d’un nouveau mode



Gestion du stationnement à Casablanca est sur le chemin d’un nouveau mode
Casa-Développement attend son contrat avec la ville.
Elle s’occupera de l’ensemble des parkings.
C’est un dossier épineux qui s'ajoute aux autres déjà nombreux de Casablanca. La gestion du stationnement n'a jamais été efficiente. L’externalisation des prestations à des sociétés étrangères ne semble pas être la bonne solution. Aujourd’hui, la ville veut confier la gestion des places de stationnement à l’une des filiales du groupe CDG développement. Il s’agit de «Casa-Développement», une société mixte créée en 2008 et détenue à hauteur de 51% par le Conseil de la ville de Casablanca et 49% par la CDG. Sa mission est de contribuer au développement de la ville à travers la réalisation de projets d’équipement et l’élaboration de programmes d’investissement. Pour l’heure, «la décision de confier la gestion du stationnement en surface et dans les parkings souterrains à Casa Développement est approuvée par le Conseil de la ville», indique Mohamed Brija, premier vice-président. Toutefois, «aucun contrat concrétisant cette décision n’a été conclu entre les deux parties», souligne, pour sa part, Saâd Laachfoubi, directeur général de Casa Développement. En attendant, le futur getionnaire planche encore sur l’examen de son projet. Il a même lancé un premier appel d’offres relatif à l’acquisition du matériel et des horodateurs. Mais, aucune date concernant la concrétisation de cette initiative n’a encore été fixée par les autorités. Selon les dernières informations, Casa Développement prévoit de démarrer son activité dans l’arrondissement «Maârif». L’objectif principal de cette société est de réaliser des projets d’équipement ou de renouvellement urbain dans le souci de résoudre les problèmes liés au stationnement dans la métropole.

En attendant, deux sociétés gèrent le stationnement à Casablanca. Il s’agit de Casa-Park à Roches Noires et PAG Parking à Sidi Belyout. En 2007, l’espagnol PAG Parking avait remporté le marché relatif à la gestion de 8.600 places de stationnement pour un montant d’investissement de l’ordre de 13 millions de DH par an. En passant ce contrat qui prendra fin en 2017, la société s’est engagée à moderniser le service de stationnement en installant de nouveaux horodateurs. Malgré ses «efforts», le service rendu par PAG Parking ne satisfait ni les élus, ni les automobilistes. Ces derniers ne cessent, en effet, de dénoncer «les abus» de cette société et de contester aussi bien les tarifs élevés que les amendes trop sévères.

L'economiste


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière