Génération X, Y et Z quelle différence ?



Il est logique que chaque génération se distingue des autres. Mais il peut sembler excessif de faire de la différence de générations un déterminant des comportements plus décisif que, entre autres, les appartenances aux classes sociales, aux cultures, aux territoires etc.

Voici quelques explications de ce qu’on appelle génération X, Y et Z

La génération X est née dans les années 1960 – 1979. Située juste après les baby-boomers, La Génération X était, à l’origine, connue sous le nom génération Baby Bust, en raison du faible taux de natalité par comparaison à la période précédente du Baby-boom.

Cette génération a vécu un creux de vague au niveau professionnel, trouvant difficilement des emplois stables et bien rémunérés. Cette génération peu connectée, pour réussir sa vie, elle s’accrochait à un poste vu la précarité du marché de l’emploi et on tentait de gravir les échelons. Elle privilégiait l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, et elle a bien souvent du mal à comprendre la génération Y et vice versa.

La génération Y est celle des personnes nées entre 1980 et 1995. Cette génération a largement grandi devant la télévision. Cette génération est appelée  « digital natives », elle a grandi dans un monde où l'ordinateur personnel, le jeu vidéo et l'Internet sont devenus de plus en plus importants et accessibles. Cette génération est parfois surnommée Génération Peter Pan, qui, en l’absence de rites de passage à l’âge adulte, ne construit pas d’identité ou de culture d’adulte spécifique.

Pour les membres de cette génération l'autorité n'est pas toujours synonyme de compétence. Ils n'ont pas peur de se comparer aux autres. Ils sont autant à l'aise pour communiquer à l'aide des technologies que directement. Contrairement à leurs parents, les jeunes de la génération Y ne placent pas le travail au premier plan. Ils refusent de travailler durant les fêtes et week-ends et veulent des congés pour décompresser, car la santé mentale et physique s'avère être leur priorité. Ils recherchent une meilleure qualité de vie, en conciliant travail et intérêt personnel. Ils pensent à court terme et sont très mobiles.

Progression rapide, horaires plus flexibles, formation continue, liberté et autonomie… Voilà quelques-unes des exigences de cette génération, et les entreprises n'auront d'autre choix que d'en tenir compte.

Ces deux générations se ressemblent bien plus qu'elles ne veulent bien le voir. Leurs priorités et leurs envies sont les mêmes : la rémunération et l’ambiance de travail.

Leur troisième priorité est légèrement différente : les X privilégient l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, alors que les Y favorisent quant à eux la reconnaissance de leurs compétences.

La génération Z est composée par les personnes qui sont nés autour des années 1996. Elle est également nommée Génération C (pour Communication, Collaboration, Connexion et Créativité).

C’est une génération qui a grandi avec la technologie mais surtout avec les réseaux sociaux. Elle est connectée en permanence.

La grande différence entre la génération Z et la génération qui la précède, c'est que ces enfants sont nés, vivent et vivront avec Internet. Ainsi, ils maîtrisent souvent parfaitement les outils informatiques (ordinateurs, GPS, téléphones portables), s'en servent quotidiennement et ne conçoivent plus le fait de vivre sans, contrairement aux enfants de la génération précédente, qui ont en majorité connu la vie sans les nouvelles technologies.

L'accès à Internet simplifie aussi l'accès au média : la génération Z est définitivement celle des infos en ligne. Blogs, sites de partage de vidéos, quotidiens sur Internet, rien ne leur échappe. Souvent, ils accordent même plus de confiance à ces médias dits récents qu'aux "traditionnels", qu'ils jugent facilement manipulables, d'autant plus que leur intérêt et leur confiance pour les institutions sont faibles voire inexistantes.

Pour cette génération il n’y aura plus de barrière entre vie personnelle et vie professionnelle. Il n’y aura plus de notion d’heures de travail. Tout sera mélangé dans un monde où les plateformes sociales régissent le quotidien.

Finalement il est logique de trouver dans une entreprise ces trois générations avec leurs personnalités, valeurs, cultures, centres d'intérêt, religions, structures familiales, provenances géographiques, appartenances ethniques, handicaps, etc. c’est pour cela il faut bien gérer leurs membres car aucune d’elle ne peut avancer sans l’autre.

Comment gérer ces 3 générations au sein d’une entreprise ?

- recruter celui qui veut, plus que celui qui peut.
- Soyez créatif dans vos méthodes de management, communication et évaluation.
- Assurez la transparence de vos procédures de recrutement et d'évaluation de la performance.
- Proposez une formation d'intégration pour le salarié.
- Communiquez votre feedback immédiatement, pas dans 3 mois.
- Proposez des primes immédiates et à court terme.
- responsabilisez réellement votre salarié.
- Ecoutez les idées et pratiquez les plus pertinentes.
- Organiser des équipes de projet et les responsabiliser à tour de rôle.
- Définir l’objectif attendu et le délai.



entreprendre.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière