Franchise et fusion de société



En cas de fusion-absorption du franchiseur, les contrats de franchise ne se transmettent pas automatiquement à la société absorbante sans autorisation expresse du franchisé !

En cas de fusion-absorption d’une société, l’intégralité de son patrimoine (droits, biens et obligation) est en principe transmise à la société absorbante.

Mais à toute règle, une exception ! Cette transmission du patrimoine ne s’opère pas automatiquement pour les contrats qui ont été conclus en considération de la personne avec laquelle ils ont été passés.
Tel est le cas des contrats de franchise, comme vient de l’affirmer la Cour de cassation. En effet, ce type de contrat étant conclu en considération de la personne même du franchiseur, la transmission du contrat lors de la fusion de ce dernier avec une autre société doit impérativement être soumise à l’accord du franchisé.

À noter : l’acceptation par le franchisé de la transmission du contrat de franchise doit être expresse et ne peut pas être uniquement déduite de son absence de contestation ou de son silence.

tpe-pme


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière