Franchise au Maroc : Le meilleur est à venir



Franchise au Maroc : Le meilleur est à venir
Malgré le séisme financier qui secoue l'économie mondiale depuis le 13 octobre 2008, le secteur de la franchise au Maroc ne semble pas pour autant menacé. Et ce, de l'avis même des opérateurs, franchisés et franchiseurs, qui sont décidés à ne pas céder au catastrophisme.
Le Maroc compte actuellement 370 enseignes (chiffre arrêté à février 2009) contre 342 en 2008, soit une progression de 8%, selon les statistiques du ministère du Commerce, de l'Industrie et des Nouvelles technologies, où l'on relève que le nombre de points de vente est passé de 2292 en 2008 à 2560 en 2009, soit une progression de 12%.

Le secteur de la franchise est diversifié, mais la branche de l'habillement et lingerie continue à dominer le marché en s'arrogeant 27% de l'activité.
Ces chiffres augurent d'un avenir prometteur de cette branche de l'économie et confortent l'optimisme des opérateurs de la franchise qui tiendront prochainement, du 7 au 10 mai à la Foire internationale de Casablanca leur Salon de la franchise et du commerce organisé, à l'initiative de la Fédération marocaine de la franchise (FMF).

Pour le président de la Fédération, Abderrahmane Belghiti, la tenue de ce Salon est une preuve de la vitalité du secteur. "Les enseignes s'installent tous les mois dans des secteurs diversifiés, faisant le bonheur des consommateurs qui les accueillent avec satisfaction, car ils trouvent aujourd'hui près de chez eux, les marques et produits qu'ils achetaient auparavant à l'étranger", dit-il.

Evoquant les contraintes qui freinent encore l'essor du secteur, M. Belghiti avance deux handicaps majeurs, le financement et l'inaccessibilité de l'immobilier commercial et ce, au vu de son coût souvent prohibitif et de la rareté quelquefois du foncier. Des freins qui, selon lui, peuvent être transcendés à l'avenir avec la mise en place dans les banques de produits spécifiques à la franchise à Casablanca.
Mais il n'en demeure pas moins que l'avenir de la franchise au Maroc est prometteur, car pour le président de la FMF, il existe encore des secteurs d'activité qui restent à investir et aussi d'autres horizons d'implantation en dehors de l'axe Casablanca-Rabat.

Sur le positionnement du Maroc dans le domaine, il note que le Maroc avec l'Egypte sont les seuls pays dans le Monde arabe où la franchise a atteint un stade de développement significatif.
D'autres professionnels de la franchise avancent la persistance d'une certaine lourdeur administrative en matière d'octroi des autorisations, plaidant, dans des déclarations à la MAP, pour un allègement à ce niveau et aussi pour une large communication autour du concept de la franchise qui demeure encore peu connue.

Ils insistent aussi sur la nécessité pour les opérateurs marocains dans la franchise d'orienter leur investissement dans le créneau des services et des nouveaux métiers et à ne point se contenter comme il est souvent le cas, de la distribution, option primaire de la franchise.
De plus, certains secteurs restent sous-exploités ou carrément inexploités, comme l'éducation, les loisirs, l'informatique, l'Internet, l'artisanat ou encore la cuisine marocaine.

La France est le principal pays d'origine des réseaux implantés au Maroc avec 34% des enseignes, concentrées principalement dans les secteurs de la confection, de la cosmétique et de la coiffure. D'où, l'importance de ce Salon de la franchise et du commerce, véritable carrefour de rencontre et de découverte de la diversité de l'offre proposée par toutes les formes de commerce en réseau qui découlent de tous les secteurs d'activité.

Lors de cette manifestation, des experts financiers et juridiques seront présents pour expliquer la nouvelle culture de la distribution, clarifier les principes de la franchise, les conditions de son développement au Maroc, sa réglementation, ses atouts et ses limites.

Des professionnels seront également présents dans ce Salon pour apporter appui et encadrement aux futurs opérateurs afin de réussir leur implantation et leur croissance. Dans une démarche d'accompagnement des investisseurs, un pôle immobilier proposera des emplacements commerciaux stratégiques et variés en fonction de la spécificité des commerces et des enseignes.

Un espace exclusif réservé à la FMF permettra à ses membres d'informer et conseiller gratuitement les visiteurs du salon sur la franchise, son cadre légal, ses obligations et ses spécificités par rapport aux autres formes de commerce.

Ce Salon professionnel au service des franchiseurs, franchisés, développeurs de réseaux et investisseurs, réserve aussi un temps de sa vie au débat avec notamment au menu l'évocation de la législation en matière de franchise ou encore la situation de la franchise en période de crise.

MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière