Formation continue : Opter pour un MBA ou un Master pour booster sa carrière



Les cadres investissent de plus en plus dans des formations diplômantes, au début ou au cours de leur vie professionnelle.

Faut-il opter pour un Master ou Un MBA ? Telle est la question que se posent nos cadres marocains face à une multitude d'offres faite par les écoles supérieures. Une chose est sûre, la formation continue est devenue le meilleur moyen pour les salariés de booster leur carrière, en affûtant leurs connaissances techniques dans leur champs d'action ou en changeant carrément de vocation en optant pour des études dans un secteur différent de celui où ils exercent.

Pour mieux comprendre les besoins des cadres en matière de formation, les avantages et les limites de l'offre actuelle sur le marché, le cabinet Invest RH a publié récemment les résultats d'une enquête intitulé : «Master/MBA : qu'en pensez-vous ?». cette étude a permis de dresser un état des lieux qualitatifs et quantitatif qui devra permettre à tout cadre voulant poursuivre ses études supérieures et connaître réellement l'impact de ce projet sur sa vie professionnelle et même personnelle.

D'après les résultats annoncées, il y a un très fort engouement chez les cadres nationaux de poursuivre une formation diplômante en cours de carrière. Sur un échantillon de 750 répondants, 55,7% ont déjà suivi une formation Master ou MBA, tandis que 83,9% du reste des sondés souhaitent poursuivre une formation diplômante dans les deux années qui suivent.

Les masters sont dominants chez 62,4% des cadres approchés contre 19,2% pour les formations type MBA. Les profils masters sont issus majoritairement des écoles de commerce à hauteur de 38% avec une expérience de 3 à 5 ans. Les profils MBA sont essentiellement diplômés des écoles d'ingénieurs (42,9%) avec une expérience professionnelle de 10 à 15 ans.

Partant du fait que les deux formations sont suivies à des périodes différentes de la vie, les motivations de chaque catégorie de cadres sont différentes. Pour les formations Masters, les raisons qui guident ce choix portent, avant tout, sur le plan professionnel, notamment faire évoluer sa carrière, se spécialiser dans un domaine précis, et augmenter les chances de recrutement. A coté, pour les formations MBA, le choix de celles-ci est motivé par un souhait d'élargissement des responsabilités et l'éligibilité aux postes de direction.
En matière d'incidence de ces formations sur le plan individuel, les répondants ont affirmé que l'impact se traduit par un épanouissement personnel à travers le renforcement du leadership, la confiance en soi et l'ouverture au changement. Sur le plan professionnel, ces formations favorisent l'évolution de carrière et une meilleure efficacité au travail.

Pour ce qui est de l'offre existante sur le marché, l'étude révèle que 82,8% de ces formations sont poursuivies au Maroc avec une concentration sur Casablanca avec 56%. La France vient en tête des formations MASTER-MBA poursuivies àl'étranger avec 58,1% suivie des USA et du Canada.
L'EHTP, l'ESCAE, l'EMI, l'ENCG arrivent en tête des établissements les plus convoités. Pour ce qui est des spécialisations préférées, le Management et la Finance/comptabilité gestion occupent les premières places. Ces formations sont suivies de celles dédiées à l'achat/logistique/gestion de production et à la communication/marketing et RH.

Localisation
Concernant le volet financement, l'étude précise que ce sont les jeunes cadres qui mettent les mains à la poche pour financer leur formation de plus en plus coûteuse, en l'occurrence des masters qui démarrent à 30.000 DH et dépassent les 70.000 DH et des MBA dont les coûts varient entre 120.000 DH et plus de 150.000 DH.
L'autofinancement concerne 79 ,8% contre 10% de financement par l'employeur pour les Masters, tandis que, pour les formations MBA , la cotisation des cadres se situe à 54,5%, alors que 22,5% des formations sont financés par l'employeur.

Sur le volet satisfaction, cette dernière déclarée au niveau des formations MBA (8,06/10) est plus favorables que celle des Masters (6,93/10).

L'enquête soulève que le point de satisfaction commun porte sur la vie et l'ambiance du groupe pendant la formation.

Quant aux aspects enregistrant le niveau de satisfaction le plus bas, ceux-ci concernent les aspects logistiques, communication avec l'administration mais surtout les contacts réseau obtenus grâce à la formation!
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Attentes des cadres

La formation diplômante, qu'elle soit un MBA ou un master, est investissement lourd. Les cadres interrogés ont exprimé de nombreuses attentes à travers les témoignages recueillis par le cabinet Invest RH. Trois attentes principales se dégagent:
1- Communication/Information
- Mise en place des informations sur le positionnement des formations et organismes les assurant: Baromètre-Rating-Palmarès des formations MBA-Masters
- Création d'un portail neutre dédié aux formation MBA/Master pour faciliter la recherche et être mieux orienté pour ses choix
2- Améliorer la qualité des formations
- La qualité des formations n'est pas souvent celle qui est annoncée
- Améliorer la qualité des profils des intervenants en privilégiant des personnes de terrain
- Homogénéiser le profil des participants
• Rendre accessible les formations du point de vue coût
- Sensibiliser les entreprises à cofinancer les formations diplômantes en cours de carrière de leurs collaborateurs.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

«Veiller à ce que la formation s'inscrive dans un projet professionnel»

Khadija Boughaba • DG Invest RH

Selon les résultats de votre enquête, qu'est-ce qui explique réellement cet engouement pour les Masters-MBA ?

C'est un constat très positif qui s'explique par une forte envie de progresser. Ceci illustre une prise de conscience sur la nécessité de se prendre en charge et se donner les moyens pour évoluer tant sur le plan professionnel qu'individuel. Cet engouement s'explique également par le désir de se différencier pour rendre son profil plus attractif auprès des recruteurs ou auprès de son employeur. D'autre part, l'évolution de la technologie, les nombreux changements dans l'environnement économique et technique rendent obsolètes les connaissances acquises et nécessitent des mises à niveau au risque de se voir très vite dépassé. Comme en témoignent beaucoup de répondants ces formations les maintiennent dans une dynamique d'apprentissage tout en contribuant à leur épanouissement professionnel. Et puis il y a aussi l'effet de mode, par le foisonnement de l'offre de ces formations suscitant le besoin tout en créant l'illusion d'être des sésames de carrière !

Quel est l'état des lieux dégagé à propos de la qualité de ces formations ?

Les résultats de cette enquête dégagent un niveau de satisfaction plus élevé au niveau des formations MBA .Cela peu s'expliquer par le coût de celles-ci et du niveau d'exigence de la part des participants d'une part, mais également du fait que cette formation n'est assurée qu'au niveau de quelques établissements reconnus. Du côté des répondants MBA ou Master, le niveau d'insatisfaction commun porte sur le volet logistique, communication avec l'administration ou encore le respect du planning des modules de formation. De nombreux commentaires enregistrés de la part des participants expriment leur déception entre les conditions annoncées et la réalité.

Comment le choix des formations est il opéré ?

Ce que révèle cette enquête c'est que le coût est loin d'être le critère qui prédomine pour le choix de la formation. La reconnaissance du diplôme délivré, le profil des intervenants, la notoriété, la qualité des programmes sont les critères prédominants. Le bouche à oreilles et le réseau des anciens sont les principaux vecteurs de communication privilégiés pour opérer les choix de formation.

Comment les participants à ces formations financent –ils leurs études ?

Les jeunes cadres mettent les mains à la poche pour financer leur formation de plus en plus coûteuse Masters : jusqu'à 70 000 dhs et au-delà, MBA jusqu'à 150 000 dhs et au-delà. L'autofinancement concerne 79 ,8% contre 10% de financement par l'employeur pour les formations Master.
En revanche, pour les formations MBA , l'autofinancement se situe à 54,5%, contre 22,5% de financement par l'employeur. C'est un véritable investissement avec beaucoup d'attentes qui peut générer une grande frustration si les engagements de qualité ne sont pas respectés. S'agissant de formation ayant un fort impact sur le développement personnel et professionnel, contribuant ainsi à la performance de l'entreprise, il serait opportun de rendre ces formations plus accessibles et d'inciter les entreprises à s'impliquer davantage dans la promotion de ces formations et l'aide au financement pour leurs collaborateurs.

Que conseillez-vous à ceux ou à celles qui optent pour une formation diplômante ?

Tout d'abord, il faut absolument veiller à ce que cette formation s'inscrive dans un projet professionnel .Que ce soit pour compléter un cursus académique ou pour réorienter sa carrière par exemple, les objectifs de départ doivent être bien définis pour suivre avec intérêt la formation. S'agissant du choix de l'établissement, surtout ne pas se fier uniquement à la publicité qui en est faite. Se référer à l'avis des anciens si possible ou encore demander avec précision le contenu des programmes, le profil des intervenants et tout autre élément qui pourrait justifier la qualité de la formation. S'assurer également de la conciliation entre vie privée, vie professionnelle et formation et s'investir totalement et avec intérêt au déroulement de celle-ci car la qualité de ces formations dépend également de la participation active du groupe.Et dernier point important, faire vivre la formation après l'obtention du diplôme en contribuant à entretenir les relations du groupe à travers un réseau des anciens, car le plus grand intérêt réside dans l'échange et l'ouverture.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière