Formation : Le Maroc développe la recherche agricole avec l’appui de l’UE

Cinq universités marocaines et deux instituts spécialisés accueilleront bientôt des projets de recherche, au nombre de 23, initiés dans le domaine de l’agriculture. Un programme mené entre le Maroc et l’UE.



Formation : Le Maroc développe la recherche agricole avec l’appui de l’UE
Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres a procédé, le 7 septembre dernier à Rabat, à la signature de plusieurs conventions pour le financement de 23 projets de recherche dans le domaine agricole, validés par des commissions spécialisées du Réseau méditerranéen de recherche agricole (dit ARIMNet) relevant de l’Union européenne. Signées par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, et les présidents de plusieurs universités marocaines et instituts d’enseignement supérieur, ces conventions prévoient, pour un budget de 71,06 millions DH, dont 10 millions DH apportés par le Maroc, la conduite de recherches dans des domaines aussi variés que la culture des pommes de terre et des agrumes, la lutte contre les parasites des oliviers, la production d’huile d’olive et l’élevage bovin.

En vertu de ces conventions, il s’agit notamment de mener des travaux de recherche sur la rationalisation de l’eau d’irrigation pour faire face à la pénurie d’eau, ainsi que sur la biodiversité dans le pourtour méditerranéen et la sécurité alimentaire.

Ouverture sur le marché de l’emploi

Cinq universités marocaines et deux instituts spécialisés accueilleront ces projets de recherche, à savoir les universités Moulay Ismail de Meknès, Hassan II de Mohammedia, Ibn Zohr d’Agadir, Abdelmalek Essaâdi de Tétouan et Cadi Ayyad de Marrakech, en plus de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II et l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Lors de la cérémonie de signature, M. Daoudi a souligné qu’au-delà de sa vocation d’éducation et de formation, l’université marocaine est appelée à s’engager activement dans la recherche scientifique, tous domaines confondus, et à s’ouvrir sur le marché de l’emploi et les investissements. À préciser que le réseau ARIMNet regroupe 12 pays de l’Union européenne et de la Méditerranée et se donne pour mission de financer les projets communs de recherche portés par les chercheurs des pays partenaires.

Objectif : renforcer la coordination scientifique des programmes de recherche agricole afin de relever les défis dans le domaine de l’agriculture, notamment en ce qui concerne la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles et l’atténuation des menaces résultant des changements climatiques.

Repères

Les conventions nouvellement signées sont étayées par un budget de 71,06 millions de DH, dont 10 millions de DH apportés par le Maroc.
Le réseau ARIMNet regroupe 12 pays de l’Union européenne et de la Méditerranée et se donne pour mission de financer les projets communs de recherche portés par les chercheurs des pays partenaires.

MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière