Enseignement : Lancement d'un Fonds de garantie des prêts-étudiants



Enseignement : Lancement d'un Fonds de garantie des prêts-étudiants
La Caisse centrale de Garantie (CCG) a annoncé, mercredi, la mise en place un Fonds baptisé "Enseignement plus", destiné à garantir les prêts bancaires octroyés aux étudiants inscrits aux instituts et écoles supérieurs de l'enseignement privé pour le financement, en partie ou en totalité, des frais d'inscription et de scolarité.

La gestion de ce Fonds, premier du genre qui permettra d'appuyer le financement des études supérieures des étudiants marocains, souvent confrontés aux problèmes de financement de leur cursus universitaire, est assurée par la Caisse, selon un communiqué de la CCG.

Toute les banques sont impliquées dans ce nouveau Fonds, mis en place par l'Etat, ajoute la même source, précisant que plusieurs d'entre-elles ont déjà signé des conventions de coopération avec la CCG pour l'utilisation de ce produit.

Sont éligibles à la garantie du Fonds les étudiants de nationalité marocaine ayant au plus 25 ans au moment du dépôt de la demande du crédit bancaire. Ces étudiants doivent également justifier d'une inscription valide ou à défaut, d'une attestation d'inscription provisoire auprès d'un institut ou école supérieurs de l'enseignement privé, reconnu par l'Etat dans les filières de l'ingénierie de l'information et des télécommunications, l'ingénierie électronique, mécanique et électrique, l'ingénierie financière, l'expertise comptable et la gestion des entreprises.

Ce prêt est destiné exclusivement au paiement des frais d'inscription et/ou de scolarité exigés par l'institut ou l'école supérieure de l'enseignement privé, souligne la CCG, ajoutant qu'il peut financer également les frais du dossier bancaire et la prime d'assurance décès-invalidité.

Le montant de ce prêt ne doit pas excéder 100.000 DH, à raison d'un plafond de 20.000 DH par année d'étude sur une durée maximale de douze ans, dont cinq maximum de différé de remboursement. A la convenance de la banque et du bénéficiaire, le différé peut, soit porter seulement sur le principal, soit intégrer également les intérêts, ajoute le communiqué.

Un taux d'intérêt, qui tient compte de la garantie du Fonds, est librement négociable entre la banque et le bénéficiaire, précise la CCG, soulignant que le déblocage du prêt par la banque se fait directement au profit de l'établissement d'enseignement supérieur privé.

Selon la CCG, la garantie du Fonds couvre à hauteur de 60 pc le remboursement du principal du prêt accordé, majoré des intérêts normaux et, le cas échéant, des intérêts de retard y afférant.

Les demandes de garantie du Fonds sont adressées à la CCG par l'intermédiaire des banques.

MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière