Enquête : Les cadres veulent être augmentés



La revalorisation des salaires s'impose en tant que principale attente de 72% de l'échantillon
Après une année de vache maigre, les cadres reprennent confiance suite à l'annonce de la reprise en 2010. Leurs attentes également font ressortir une note d'optimisme et d'espoir après une année difficile. C'est ce qui ressort des résultats d'une enquête sur les attentes des cadres réalisée par Carrieres. ma en partenariat avec Invest RH et le site Enquetenligne, qui a concerné 8.000 personnes en activité dont la grande majorité appartient à la catégorie des cadres.
Selon cette enquête, «la note d'optimisme est particulièrement prononcée chez les jeunes de 21 à 25 ans à hauteur de 64%. Cet espoir de reprise est tant attendu chez cette catégorie qui a été sévèrement touchée par la conjoncture de l'emploi en raison des gels de recrutement». Et d'ajouter : «Il y a lieu de noter également chez cette jeune population la difficulté d'obtenir un premier emploi sans expérience professionnelle». C'est dire la rupture avec une année de morosité (2009).

Chiffres à l'appui, 58% des répondants issus principalement de la catégorie des cadres estiment que l'année 2010 sera bien meilleure.
Comme attendu, l'augmentation des salaires s'impose encore en tant que principale attente de 72% de l'échantillon. En effet, elle demeure, inévitablement, la première préoccupation des cadres ciblés, mais elle n'est plus leur seule priorité. Et pour cause, l'aspiration à un poste de responsabilité (51,2%) et le contenu du travail (45%) viennent juste après.
Faire évoluer sa carrière avec des responsabilités élargies et avoir un contenu de travail intéressant dans une bonne ambiance sont les nouvelles sources de motivation des jeunes cadres!, précisent les analystes.
Si la rémunération, le périmètre de responsabilité et le contenu de travail sont des attentes communes et prioritaires pour l'ensemble des catégories, ceux-ci sont relativement nuancés en fonction de la catégorie et le sexe. Il ressort de cette étude que les femmes privilégient le contenu du travail à la responsabilité, alors que les hommes placent l'élargissement des responsabilités juste après la rémunération.

Pour ce qui est de la catégorie des maîtrises et techniciens c'est les avantages sociaux et la formation qui constituent leurs principales attentes.
En matière de résolutions professionnelles, les cadres n'y vont pas avec le dos de la cuillère. La gestion du temps et du stress avec la résolution de changer d'emploi occupent une bonne place dans la priorité des répondants.
Quant aux résolutions personnelles celles-ci portent avant tout sur la forme physique par le biais de la pratique du sport et l'hygiène alimentaire.

La nouveauté, cette fois, est leur préoccupation de faire des économies !
«Les résolutions professionnelles et personnelles dégagées à travers cette étude font ressortir les nouveaux intérêts de nos cadres où le souci de la performance imposé par des objectifs de plus en plus élevés au niveau de leur travail augmentent leur état de stress». De même la recherche d'une évolution de carrière rapide et de cadre de travail plus agréable les conduisent à une mobilité externe en recherchant constamment de nouvelles opportunités d'emploi, insiste l'étude. Sur le plan personnel, ce qui ressort le plus c'est le souci de l'image de soi et une meilleure qualité de vie comme éléments prépondérants.
A rappeler 2009 a été une année difficile sur tous les plans. D'ailleurs, les résultats de la présente étude vont dans le même sens. «Malgré l'optimisme exprimé par les cadres en début d'année écoulée, ils ont été rattrapés par la crise qui n'a pas manqué d'impacter leur situation professionnelle et personnelle». L'année 2009 a scellé la fin d'une période de faste qu'a connue le marché de l'emploi durant les deux années précédentes. Elle a été marquée par une stagnation des salaires, une baisse de mobilité externe et de la formation continue, précise l'enquête.

Toutefois, elle a favorisé la mobilité interne qui a connu une hausse dans le sens où les entreprises ont exploité leurs viviers après le gel des recrutements. C'est dire que la crise n'a pas que de mauvais côtés.

«Doubler de vigilance pour fidéliser les meilleures compétences»
Avis de l'expert • Khadija Boughaba

Quelles sont les résolutions RH des patrons?
Notre étude a ciblé spécialement les cadres salariés en entreprise, et de ce fait nous ne disposons de données sur les tendances RH de nos patrons. Sauf qu'à la lumière des résultats de notre enquête, les patrons sont exposés à des attentes élevées de la part de leurs collaborateurs qui les amèneront à réviser leur pratique en terme de management. Ce n'est pas tout, car Crise ou Reprise, l'enjeu est le même, l'entreprise doit disposer des compétences nécessaires à son fonctionnement, la question sera : comment satisfaire les attentes des collaborateurs dans un contexte avec peu de visibilité sur l'évolution de la tendance économique ? Je pense que les patrons seront amenés à prendre des résolutions en terme de management pour mieux gérer leurs équipes, gagner leur confiance et les impliquer davantage dans la vie de l'entreprise. D'après les résultats de notre enquête, « changer d'emploi » constitue la troisième résolution des cadres, doubler de vigilance pour fidéliser les meilleures compétences sera à mon avis également une des résolutions RH de nos patrons.

Quelles sont les facteurs qui seront déterminants lors des recrutements ?
Compte tenu des contraintes budgétaires, les recrutements cibleront des profils de plus en plus pointus pour assurer une valeur ajoutée à l'entreprise immédiatement, et qui pourront accompagner le développement de leur activité à terme grâce au potentiel dont ils disposent.
Les recrutements feront partie des investissements stratégiques de l'entreprise, ils constitueront son avantage concurrentiel et assureront par là sa pérennité. C'est pourquoi les critères de recrutements seront de plus en plus élevés sur le plan compétences techniques, mais surtout les qualités personnelles à savoir l'ouverture d'esprit, le sens de la communication, le sens de l'initiative, l'autonomie et la créativité ….
Certes ces qualités ne sont pas toujours innées en soi, c'est le fruit d'un long apprentissage à travers le système éducatif et l'environnement social, mais aussi à travers une prise de conscience qui pousse de plus en plus de jeunes cadres à poursuivre des formations non seulement pour obtenir de nouveaux diplômes mais aussi pour leur développement personnel.
D'autre part, il y a le facteur temps qui doit être pris en compte dans le processus de recrutement. Les recruteurs seront amenés à activer leur prise de décision dans le choix des profils qu'ils ont sélectionné. Car avec le e-recrutement ces mêmes profils sont dans la plupart du temps sur plusieurs offres.

Les employeurs sont-ils conscients des attentes des cadres ?
Comment un employeur peut il être conscient des attentes de ses collaborateurs s'il ne met pas en place un système d'écoute structuré et permanent ?

Les attentes des cadres sont différentes en fonction de leur ancienneté dans l'entreprise, leur statut de junior ou sénior, débutant ou proche de la retraite… Or, rares sont les entreprises qui considèrent les collaborateurs comme de véritables clients internes en adoptant une démarche de marketing RH. Etre à l'écoute de ses collaborateurs par cible, anticiper leurs besoins c'est une manière de se protéger des « risks RH » fidéliser et développer sa principale ressource.
Il ne faut surtout pas attendre des situations de crise ou conflictuelles pour prendre conscience de leurs attentes!

Comment arriver à un équilibre entre les résolutions professionnelles et personnelles?
Si l'on examine de près les résolutions professionnelles et personnelles, celles-ci se rejoignent car l'objectif est commun, à savoir une qualité de vie meilleure que ce soit au travail ou dans sa vie privée! Mais le plus important c'est de prendre des résolutions à savoir s'engager dans une démarche de progrès. S'inscrire dans ce type de démarche dénote d'une attitude volontariste de recherche d'amélioration et par conséquent une envie de réaliser ses désirs. Le plus dur c'est de maintenir son état de motivation et de ne pas abandonner au premier obstacle rencontré.

Que conseillez-vous aux responsables RH?
Le contexte RH actuel requiert de plus en plus de vigilance. Il sera nécessaire de veiller à professionnaliser les méthodes et processus de recrutement pour véhiculer dés les premiers contacts la meilleure image de l'entreprise.

lematin.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière