Energies

Le Maroc dépend, pour plus de 85 % de l’extérieur pour son approvisionnement en produits énergétiques. La facture pétrolière absorbe près de 25 % des recettes d’exportation.
La consommation d’énergie primaire qui a atteint 9,8 millions de TEP en 1999 se répartit entre produits pétroliers et gz 69,2 %, charbon 23,6 %, électricité 7,1 %. Cependant, l’usage des formes traditionnelles d’énergie comme le bois, le charbon de bois, reste largement répandu, mais il est difficile d’en saisir la part dans la consommation globale.


Les donnes disponibles sur ce secteur concernent les trois formes dnergie savoir le charbon, llectricit et les produits ptroliers.

Charbon :

Dcouvert en 1927 au Nord-Est du pays, le gisement de Jrada est exploit depuis 1932 par la socit Charbonnages du Maroc. Dune morphologie complexe, ce gisement est form de couches de faibles paisseurs (30 80 cm) et son exploitation se fait 600m de profondeur. Les rserves potentielles sont estimes 100 millions de tonnes. Le charbon extrait est trait dans un lavoir dune capacit denviron 300 tonnes par heures.

La production de charbon sert alimenter les centrales thermiques et une faible partie est utilise par les sucreries, les industries et le chauffage.

Electricit :

Dorigine hydraulique et thermique, la production de cette forme dnergie, sa transformation et sa distribution sont assurs par lOffice National de lElectricit (ONE) depuis 1963. Il existe aussi des industriels autoproducteurs tels que Maroc-Chimie, Maroc-Phosphore, Mines dAouli, Sucreries etcqui produisent ensemble, pour leurs propres besoins, plus de 10 % de lnergie lectrique totale. Celle produite par lONE est cde dune part, aux 11 rgies distributrices qui la vendent leurs abonns et, dautre part, aux abonns spciaux de cet Office tels que lONCF, lONEP, lOCP, les cimenteries etc
Le potentiel hydraulique exploitable est estim 5 milliards de kWh, mais seulement 40% sont quips actuellement dune vingtaine dusines hydrauliques. Les quipements thermiques ont connu, leur tour, un dveloppement plus rapide. Une trentaine dusines assurent, aujourdhui, plus de 90 % de la production totale et utilisent essentiellement le fuel-oil et le charbon.

Produits ptroliers

La quasi totalit de ptrole brut est importe de pays tels que lArabie Saoudite, lIrak, lIran et la Russie. La production nationale du brut, trs ngligeable, provient des gisements de Sidi Rhalem Essaouira et Sidi Fili au Rhab.

Lactivit de recherche ptrolire au Maroc a t confie au dpart, au Bureau des Recherches et des Participations Minires (BRPM) cr en 1928. Elle a t relance ensuite par la cration, le 29 avril 1929, de la Socit Chrifienne des Ptroles (SCP) les gisements dcouverts taient modestes. Enfin, en avril 1981, a t cr l'Office National de Recherches et d'Exploitations Ptrolires (ONAREP) auquel a t confie la mission de promouvoir et de focaliser les efforts sur la recherche et l'exploitation des hydrocarbures

Aprs la fusion des deux raffineries SCP et la SAMIR, l'activit de raffinage est assure actuellement par la Socit Anonyme Marocaine de l'Industrie de Raffinage (SAMIR) Mohammadia. En plus du raffinage du brut, cette socit s'occupe galement de l'emplissage des gaz de ptrole liqufis et de la fabrication des huiles lubrifiantes. Elle assure la presque totalit des besoins du pays en produits ptroliers raffins. Ces produits sont livrs d'une part, aux socits distributrices installes travers le pays (Shell, Total, Mobil, Afriquia) pour ce qui est des carburants, gasoil, fuel-oil et carburacteur et d'autre part, aux centres emplisseurs des gaz de ptrole liqufis (GPL) pour ce qui est du propane et du butane.

Les donnes sur ce secteur sont collectes auprs du Ministre de l'Energie et des Mines, la SAMIR et de l'ONE.

EAU

L'Office National de l'Eau Potable (ONEP) s'occupe de la production et de la distribution de l'eau dans les centres d'intervention. Il assure aussi, totalement ou partiellement, la production d'eau pour le compte des rgies distributrices, des municipalits et des communes rurales.

La production est la quantit d'eau prleve partir des eaux souterraines (sources, puits) ou superficielles (stations de traitement).

La distribution est la quantit d'eau livre en tte de rseau d'une ville ou d'un centre.

La consommation ou les ventes sont les volumes consomms par les usagers directs de l'office.

ENERGIE

 

1998

1999

2000

Production lectrique nette appele

12 453

13 265

13 942

(en millions de Kwh)

dont : % thermique

79,8

79,7

77,3

% hydraulique

14,1

6,2

5,1

Ptrole mis en oeuvre (en milliers de tonnes)

6 113

7 258

6 866

Pour plus de dtails, consultez le site web du Ministre de l'Energie et des Mines



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière