Efficacité énergétique : Comment industrialiser la filière



Efficacité énergétique : Comment industrialiser la filière
Le Maroc met les bouchées doubles pour réduire de 12% sa consommation énergétique et ce, avant 2020. En effet, la Société d’investissements énergétiques (SIE) et l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE) ont sollicité la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) pour explorer les pistes d’émergence de nouveaux opérateurs pouvant accompagner le Royaume dans sa stratégie. Il s’agit des sociétés de services énergétiques (ESCO) offrant des solutions permettant de consommer moins d’énergie. Ces solutions intègrent l’ensemble des étapes de conception, de réalisation, d’exploitation et de maintenance des installations. «Nous avons besoin de ce type d’acteurs pour atteindre les objectifs fixés par la stratégie énergétique. Nous souhaitons donc que nos cabinets s’associent à des opérateurs internationaux pour bénéficier de leur savoir-faire», a souligné Ahmed Baroudi, DG de la SIE lors d’un atelier sur ce sujet hier à Rabat. D’ailleurs, l’objectif recherché n’est pas seulement d’attirer des entreprises étrangères. «La priorité sera donnée davantage aux acteurs nationaux pour pérenniser ce savoir», a indiqué Baroudi. Pour encourager les opérateurs nationaux à se lancer dans cette aventure, la SIE et la BERD ont prévu de créer un fonds de financement dédié aux sociétés de services énergétiques. Cela est nécessaire surtout que celles-ci assumeront le risque technique et performantiel. Une ligne de financement bancaire dédiée à ce secteur est également en perspective. En attendant, des entreprises internationales, américaines et canadiennes notamment, sont déjà prêtes à s’installer au Maroc. Pour leurs responsables, «le marché marocain est vierge et prometteur» puisqu’il ne compte qu’une seule ESCO. Il s’agit de Cofely, installée à Casablanca, depuis plus de trois ans. Son DG Amine Homman Ludiye a considéré que ce marché offre les garanties nécessaires pour accueillir de nouvelles ESCO. Il s’agit notamment de la loi 47-09 relative à l’efficacité énergétique. Celle-ci a défini la nature de ces entreprises qui doivent être de droit marocain. Néanmoins, Ludiye a pointé du doigt le retard enregistré en matière de préparation du décret d’application de la nouvelle réglementation. Pour lui, l’absence des modalités d’application de cette loi pourra freiner l’émergence de ces entreprises.

Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur la nécessité de créer des ESCO dans le cadre de partenariat public-privé (PPP) que le Maroc veut promouvoir. Un cadre tant attendu mais dont le projet de loi n’a pas fait l’unanimité. En tout cas, il faudra «accélérer le circuit législatif de ce texte». La situation actuelle l’impose, comme l’a indiqué le DG de la SIE: «le PPP dans ce domaine est une excellente formule pour les communes dont la facture d’électricité ne cesse d’augmenter». D’ailleurs, Saïd Mouline, DG de l’ADEREE, n’a pas manqué d’arguments pour convaincre de la pertinence des ESCO. Selon lui, le prix de l’énergie va encore augmenter lors des prochaines années, ce qui ne fera que gonfler la facture des communes. D’où «l’intérêt de revoir toute la gouvernance de l’éclairage public», a-t-il dit.

Etats généraux


Le DG de l’ADEREE a saisi l’occasion pour présenter devant les experts son projet des états généraux de l’efficacité énergétique. Ceux-ci se déclinent en 3 phases. La 1re consiste en un benchmark du secteur au Maroc et à l’étranger en mettant l’accent sur le potentiel d’énergie et le recensement des réalisations effectuées à ce jour. La 2e phase porte sur la mise en place de groupes de travail qui impliqueront l’ensemble des acteurs, notamment les collectivités et les associations. Enfin, la 3e étape devra aboutir à la livraison d’une stratégie nationale de l’efficacité énergétique réaliste et efficace. Saïd Mouline a indiqué que ces projets seront prêts avant fin 2013.


Hajar BENEZHA, L'economiste



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière