Education, santé et logement social sont les grandes orientations du PLF 2014



Education, santé et logement social sont les grandes orientations du PLF 2014

Les secteurs sociaux dans leurs multiples aspects (Education, santé et logement social) occupent une place de choix dans le projet de loi de finances 2014 afin d'orienter la croissance vers la réalisation de la justice sociale.

Le PLF 2014, qui a été adopté mercredi dernier par la chambre des représentants à la majorité des voix, se fixe comme objectif d'assurer le droit de tous les citoyens à une éducation de qualité, à la couverture sociale, au logement décent et à l'accès aux infrastructures de base.

Concernant l'éducation, le gouvernement s'engage à poursuivre la réforme du secteur de l'éducation et de la formation, en dotant l'école des moyens lui permettant de mener à bien ses missions et à opérationnaliser le Conseil Supérieur de l'Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique.

En matière de santé, le PLF 2014 ambitionne de permettre l'accès aux services de santé à tous les citoyens à travers l'accélération de la généralisation du RAMED au profit des plus démunis, l'élargissement du système de couverture sociale aux personnes exerçant des professions libérales, et la poursuite du développement des soins hospitaliers au niveau des urgences.

Les efforts seront poursuivis en vue de garantir l'accès des citoyens au logement décent, à travers le développement des mécanismes de garantie de logement et l'accélération du rythme des programmes de lutte contre les bidonvilles et l'habitat menaçant ruine.

S'agissant des politiques et programmes destinés aux populations défavorisées en particulier dans les zones rurales et de montagne, le gouvernement veillera à travers le PLF 2014 à assurer l'intégration et la coordination des interventions des départements ministériels concernés et les programmes de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) afin de renforcer et d'élargir les programmes existants.

Dans cette optique, le gouvernement accordera la priorité au renforcement des mécanismes d'accompagnement au profit des porteurs de projets générateurs de revenus et à la création d'une banque nationale d'information relative aux projets réussis ainsi que la mise en place d'un système approfondi de surveillance et de suivi et d'évaluation de l'impact.

Au centre des préoccupations du gouvernement, l'on trouve également la femme, la famille et les personnes âgées. Il s'agit notamment de la préparation d'un rapport national sur l'état de l'égalité des sexes au Maroc pour 2014, la mise en œuvre de la politique publique intégrée de protection de l'enfance et d'un dispositif local intégré pour la protection de l'enfance, ainsi que l'élaboration d'un programme de réhabilitation des Etablissements de Protection Sociale pour l'accueil des personnes âgées.
 
MAP



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière