Echanges extérieurs: Les importations ont marqué une hausse de 7,6% à fin octobre



La reprise du trafic maritime s’est confirmée sur les dix premiers mois de l’année. Mais elle a beaucoup plus profité à l’import qu’à l’export. Même le transbordement a perdu de son dynamisme après les signes de reprise du commerce international.

En volume, les échanges extérieurs font ressortir cette dominante: 1/3 à l’export, 2/3 à l’import. Avec aussi une augmentation plus forte des achats que des ventes. Sur les dix premiers mois, le trafic portuaire global (y compris le transbordement) a augmenté de 5,7% à 97,5 millions de tonnes contre 92,3 millions à la même période de 2015. Cependant, l’import a bondi de plus de 13% alors que l’export n’a enregistré qu’une légère hausse de 1,3% (voir infographie ci-contre). Le même constat est observé pour l’évolution des échanges en valeur. A fin octobre, les importations ont marqué une hausse de 7,6% à 334,1 milliards de DH au lieu de 310,5 milliards (source Office des changes).  Cette situation résulte de  l’accroissement des achats de biens d’équipement (+18,6 milliards de DH), de produits finis de consommation (+9,3 milliards de DH), de produits alimentaires (+6,2 milliards de DH) et de demi-produits (+4,6 milliards de DH). Ces augmentations ont été, toutefois, atténuées par la baisse des factures des produits énergétiques et matières premières brutes. Car, en volume, les achats ont été plutôt orientés à la hausse.

Selon les données de l’Agence nationale des ports (ANP), l’import des hydrocarbures s’est légèrement apprécié de 1,1% à 12,4 millions de tonnes, les produits sidérurgiques de 34,2%. Mais les plus fortes hausses ont été enregistrées par les produits alimentaires, notamment les céréales: 55,8%. L’import de blé, orge et maïs ayant culminé à près de 7,5 millions de tonnes, soit l’équivalent de l’hypothèse du projet de loi de finances 2017.
En valeur, les achats des céréales ont coûté 15,2 milliards de DH sur les 10 premiers mois contre 11,6 milliards à la même période de 2015. Ce résultat s’explique surtout par la hausse des acquisitions des blés en volume: 83% de plus. En revanche, les cours à l’import ont fortement baissé. En moyenne, ces cours se sont établis à 147,3 dollars la tonne contre 190,6 dollars à fin octobre 2015. Les prix du maïs ont également plongé de près de 25% sur une année. Ils se situaient aux alentours de 2.025 DH/tonne  au lieu de 2.687 DH un an auparavant.

A l’export, les phosphates bruts restent toujours sur un trend baissier. Le groupe OCP ayant axé sa stratégie sur les produits à forte valeur ajouté. Néanmoins, la valeur des expéditions de la roche et produits dérivés a chuté de 13,2% à 32,7 milliards de DH au lieu de 37,7 milliards un an auparavant. Cela, bien que le volume des ventes des engrais ait explosé de 46% sur les dix premiers mois de l’année. Alors que les achats de soufre et ammoniac ont augmenté respectivement de 7 et 21% sur la période.

A l’opposé du trafic des marchandises en vrac, celui des conteneurs reste sur sa lancée constatée il y a déjà quelques années. Hors transbordement au port de TangerMed où ce trafic a fléchi de 2,6%, le transport de conteneurs enregistre une croissance, parfois, à deux chiffres. Cela concerne l’agroalimentaire dont le chiffre d’affaires à l’export a crû de 7,5%, le textile et cuir, les composants électroniques, l’aéronautique et les produits pharmaceutiques. Tous ces produits s’inscrivent en hausse significative aussi bien en volume qu’en valeur.

Chute libre des croisiéristes

A fin octobre 2016, le trafic des passagers (croisiéristes et MRE) a concerné  4,26 millions de personnes, en hausse de 6,2. L’augmentation résulte surtout du trafic des voyageurs, notamment au niveau des ports de Nador, de Tanger ville et TangerMed. En revanche, le nombre de croisiéristes est partout en forte baisse. Il a décroché de 20% à Tanger ville, du tiers à Casablanca et de 28% dans les ports gérés par l’Agence nationale des ports.


leconomiste.com

 


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière