Eau et électricité : La BAD accorde à l’ONEE un prêt de 6,7 milliards de DH

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable continue de mobiliser des financements pour ses nombreux projets. Après la BEI, l’AFD, la Banque gouvernementale allemande KfW, c’est au tour de la Banque africaine
pour le Développement d’apporter sa contribution.



Eau et électricité : La BAD accorde à l’ONEE un prêt de 6,7 milliards de DH
Voilà un autre financement pour l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), qui a réussi à mobiliser des fonds de toutes parts pour financer ses nombreux projets. Ce qui traduit la confiance des bailleurs de fonds internationaux à l’égard de l’ONEE, d’après Ali Fassi Fihri, directeur général de l’Office. Et cette fois-ci, le financement provient de la Banque africaine pour le développement (BAD) qui devra accorder à l’office un montant global de 605 millions d’euros, soit plus de 6,7 milliards de DH. Les deux institutions ont signé cette semaine trois contrats à cet effet.
Le premier prêt, d’un montant de 120 millions d’euros (1,7 milliard de DH), concerne le projet d’alimentation en eau potable de la ville de Marrakech à partir du barrage d’Al Massira. Objectif : garantir les besoins en eau potable et en eau industrielle jusqu’à l’an 2030 des zones ciblées par le projet notamment les pôles de Marrakech, d’Al Haouz et de Rehamna ainsi que la population rurale des cercles de Sidi Bou Othmane et Rhamna. Pour le volet d’adduction, déclarent les signataires des ce prêt, ce projet assurera le renforcement et l’amélioration de la quantité et de la qualité de l’approvisionnement en eau potable à partir de 2017 et permettra à l’ONEE, en tant que producteur et distributeur, et à la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Marrakech (RADEEMA), en tant que distributeur, d’accompagner, jusqu’à l’horizon 2030, l’évolution de la demande de la population de ces zones qui avoisinera, à cette date, les 3 millions d’habitants dont plus d’un million en milieu rural.

En plus de la BAD, ce projet mettra également à contribution l’Agence française de développement (AFD) qui participera à son financement.
Pour les deux autres prêts, dont le montant global dépasse 5 milliards de DH, ils profitent au programme éolien intégré et le programme hydraulique et l’électrification rurale. Il est à rappeler que ces programmes entrent dans le cadre de la stratégie nationale de diversification des sources d’approvisionnement en énergie électrique et de promotion des énergies renouvelables, dont l’objectif est de porter les capacités installées éolienne et hydroélectrique au Maroc à 2 000 MW chacune à l’horizon 2020. Ces programmes répondent également à des préoccupations d’ordre environnemental, puisqu’ils sont censés permettre de réduire les importations de produits énergétiques et d’éviter l’émission d’environ 65 millions de tonnes d’équivalent CO2. S’agissant de leurs retombées positives sur les plans économique et social, ces programmes contribueront, d’après l’ONEE, à la création d’opportunités d’emplois directs durant les périodes de construction et d’exploitation et offriront l’accès à l’électricité à 86 000 ménages, soit environ 516 000 de nos concitoyens vivant dans le monde rural.
Devant coûter globalement 2 milliards d’euros, ce programme comprend le projet éolien intégré de 850 MW, les réseaux électriques, la station de transfert d’énergie par pompage (STEP) de 350 MW, le complexe hydroélectrique de Mdez El Menzel de 170 MW et l’électrification rurale. En plus de la BAD, le financement de ces projets sera assuré par la banque allemande KfW, la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque islamique de développement (BID). Par ailleurs, il est à noter que la coopération de l’ONEE avec la BAD remonte à 1 973 et a atteint une enveloppe totale d’environ 12,5 milliards de DH. Avec ce nouveau prêt, le concours de la BAD pour les secteurs de l’électricité, de l’eau potable et de l’assainissement s’établira à près de 19 milliards de DH.

72 milliards de DH d’investissements en infrastructures énergétiques

Le Royaume compte mobiliser près de 72 milliards de DH pour financer des investissements en infrastructures énergétiques entre 2013 et 2015, d’après le ministère de tutelle. Et cet effort d’investissement n’est qu’une continuité d’un programme déjà lancé depuis des années et qui a donné lieu à des investissements de l’ordre de 24 milliards de DH entre 2008 et 2012, se traduisant par une importante extension de la capacité de production.
En fait, cet investissement, qui s’ajoute à celui réalisé entre 2008 et 2012 avec 1 750 MW de puissance supplémentaires et
2 100 km de réseau, permettra de générer quelque 3 640 MW
de puissance et 5 500 km de réseaux supplémentaires.

Repères
  • L’ONEE et l’Agence française de développement (AFD) ont signé, le jeudi 13 décembre 2012, un contrat de prêt de 57 millions d’euros destiné au financement du Programme Réseaux électriques III.
  • L’ONEE et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont signé deux contrats d’un montant global de 200 millions d’euros dans le domaine de l’électricité et l’assainissement liquide
  • le 14 décembre 2012.
  • Le mardi 18 décembre 2012, l’ONEE et la Banque allemande KfW (l’agence d’exécution du gouvernement fédéral allemand) ont signé un contrat de prêt d’un montant de 50 millions d’euros destiné au financement partiel du projet du parc éolien de Taza de 150 MW.
Lahcen Oudoud, LE MATIN



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière