E-commerce : Les ambitions de JUMIA de devenir numéro 1



Depuis peu le e-commerce connaît une croissance des plus remarquables. De plus en plus de start-up se lancent dans l’aventure de la vente en ligne. Il y a près de 10 mois, un nouvel entrant a secoué la fourmilière : Jumia, un mall généraliste en ligne. Le projet a été lancé avec le soutien de Rocket Internet, un incubateur de startup basé à Berlin. L’entreprise marocaine a vu le jour depuis le bureau français de l’entreprise. Rocket internet est notamment connue à travers les succès de Zalando en Europe et d’une quarantaine d’autres sites de e-commerce. Dans ce sens, Jumia a été créée pour asseoir une présence en Afrique. Et le pari est d’ores et déjà quasiment gagné. Maroc, Nigeria, Egypte, Kenya, Côte d’ivoire, et bientôt d’autres pays d’Afrique disposeront de sites. A travers le continent, Jumia compte l’équivalent de 800 salariés dont 60 au Maroc. La plus forte présence est au Nigeria avec près de 350 personnes. En fait, la taille de la structure est proportionnelle à la population. Au Maroc, le projet est porté par Sami Louali et Taibi Benhima, tous deux diplômés de grandes écoles françaises. «La force de Jumia est la diversité de son offre. Nous disposons de 17 grandes catégories de produits et deux autres sont en lancement pour les accessoires automobiles et pour animaux», explique Sami Louali, co-dirigeant. Le management revendique la première place de site marchand au Maroc avec près de 50.000 visiteurs/jour. Jumia accorde une importance particulière à l’offre mode. «Notre objectif est d’avoir 50% de parts de marché», annonce Louali. Pour se donner les moyens de ses ambitions, Jumia a réussi à lever 20 millions d’euros auprès de Summit Parteners, une société américaine d’investissement. Ces investissements ont permis d’acquérir des outils de gestion informatique et de moderniser les outils utilisés. Jumia disposera également d’un nouvel entrepôt dès le mois de juin. Une partie des produits est directement achetée par Jumia et stockée alors que l’autre est achetée à la commande auprès des fournisseurs. Globalement, le panier moyen tourne entre 400 et 1.500 DH avec une importante proportion des produits d’habillement. Côté mode de paiement, le contre-remboursement constitue plus de 50% des transactions. Les Marocains demeurent méfiants quant au paiement en ligne. «Nous constatons qu’au fur et à mesure des commandes, les clients font confiance à la plateforme et optent pour un paiement en ligne», explique Louali. La plus-value proposée par Jumia réside dans le crédit 0% en partenariat avec Wafasalaf. Cependant, ce marché reste encore embryonnaire.



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière