Dettes entre sociétés d’un même groupe



Les dettes d’une société mère envers ses filiales doivent être prises en compte dans la détermination de son passif, même si leur remboursement n’a pas été demandé.

Une entreprise est en état de cessation de paiements lorsqu'elle est dans l'impossibilité de faire face à son passif exigible avec son actif disponible. Dans ce cas, elle doit faire l'objet d'un redressement judiciaire (voire d'une liquidation judiciaire quand sa situation est irrémédiablement compromise).

Et selon les tribunaux, les dettes d'une société mère envers ses filiales doivent être comptées dans son passif exigible même si ces dernières ne lui en ont pas réclamé le remboursement. En effet, le fait pour une société d'appartenir à un groupe ne peut avoir pour effet de la priver de son droit à recouvrer les créances qu'elle détient envers sa société mère.

À noter : les dettes d'une société mère envers ses filiales ne seraient pas comptabilisées au titre de son passif exigible si chaque filiale lui accordait des délais de paiement ou un abandon de créance.

tpe-pme


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière