Créer son entreprise : comment se financer ? '2ème partie'



L'APPORT PERSONNEL
Quelle est l'importance d'un apport personnel pour votre financement ? Que recouvre la notion de "compte courant d'associé" ?

De quoi s'agit il ?
L'apport personnel est constitué d’apports en numéraire (somme d’argent) ou en nature (apports de biens, tels un immeuble, un fonds de commerce, un brevet d’invention etc…).

Les apports peuvent être "purs et simples", "à titre onéreux" ou "en industrie".

Le compte courant d'associé
Parmi les apports à titre onéreux, figure le cas particulier du compte courant d’associé.
Il s’agit de sommes que les associés ou actionnaires mettent ou laissent à la disposition de la société en sus de leur part en capital.

. D’un point de vue comptable ces sommes n’apparaissent pas toujours clairement dans la présentation du bilan. Elles sont en effet inclues parmi les emprunts et les dettes financière diverses.
. D'un point de vue juridique il s’agit de sommes assimilables à des fonds prêtés. Elles peuvent être remboursées à tous moments.

Utilisez cette ressource avec discernement
La plupart des comptes courants d’associés sont des sommes que leurs titulaires ont renoncé temporairement à percevoir. Il peut s’agir de salaires du dirigeant, ou d’actionnaires salariés, ou de dividendes octroyés mais non versés.

Aussi veillez à bien apprécier les coûts sociaux ou fiscaux de cette ressource.

La comptabilité considère un compte courant d’associé bloqué comme une dette de l’entreprise, mais pour une banque il est assimilable à des fonds propres.


TROUVEZ DES ASSOCIES

Comment accélérer votre développement ? Qui contacter et avec quelles chances de succès ? Retrouvez tous les acteurs du financement de projets.

Faites la preuve de votre rentabilité
L’ouverture de votre capital à des investisseurs accroît la sécurité financière de vos projets, et facilite le recrutement de ressources externes complémentaires (par un effet de levier sur vos prêteurs).

Attendez-vous à un processus long et sélectif pour concrétiser l’entrée de ces actionnaires à vos cotés. Vous n’êtes pas le seul à détenir une très bonne idée et plus vos ambitions seront grandes, plus vos futurs partenaires voudront une rémunération à la hauteur du risque pris.

A la question « j’ai une idée, ou un projet ambitieux : comment vais-je pouvoir recruter des fonds ?" Anticipez une réaction de type : " Excellente idée ! Comment me prouvez-vous qu’il s’agira d’un investissement rentable pour moi ?".

Cherchez en connaissance de cause
Les investisseurs sont spécialisés en fonction du stade de développement de votre entreprise, du montant des fonds demandés, de votre secteur d'activité, ou de votre localisation géographique.

On distingue :

- Le capital de proximité (Love Money)
C’est une des principales sources de financement de la création d'entreprise. Il représente les apports réalisés par les connaissances, les proches, les membres de la famille de l'entrepreneur.

- Le capital risque (venture capital)
Son objectif principal est la réalisation de plus-values à long terme rémunérant le risque pris. On distingue différentes formules d'investissement dans des entreprises, généralement non cotées, pour financer l’avant-création (seed capital - capital d'amorçage – venture capital ), la création (capital risque), le développement (capital investissement – venture capital) et la transmission (capital transmission ).

Le capital de remplacement ou « portage »
Acquisitions de positions minoritaires dans des entreprises ne pouvant offrir de sorties immédiates ou rapides sur les marchés à ses actionnaires minoritaires mais présentant pour le capital investisseur des possibilités de revalorisation et de liquidité à terme.

Les investisseurs sont spécialisés en fonction du stade de développement de votre entreprise ou en fonction du montant des fonds demandés. Ils sont également spécialisés par secteur d’activité ou bien en fonction de votre implantation géographique.

LES AIDES ET SUBVENTIONS

Comment bénéficier d'aides nationales ou régionales au financement ? Vérifiez vos connaissances et comprenez les mécanismes.

Le domaine des aides aux entreprises est une prérogative de l’Etat qui peut intervenir directement ou par l’intermédiaire d’établissements à vocation particulière.

On peut distinguer deux types d'aides :

- Les aides directes se traduisent par un soutien financier dont le bénéficiaire comptable est l’entreprise..
- Les aides indirectes favorisent l'environnement économique de l'entreprise, ou crée des conditions favorables à son développement, par exemple la viabilisation d'une zone d'activité la participation à l'organisation du transport des salariés, la location ou la revente de bâtiments,etc... .

OSEO


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière