Course de l’entrepreneur : Comment favoriser l’esprit d’équipe



La 2e édition prévue le 21 juin.
200 candidats en compétition.

Pour la deuxième année consécutive, la section Casablanca du Centre des jeunes dirigeants (CJD) organise la course de l’entrepreneur. L’objectif est de permettre aux différentes cibles (lycéens, étudiants, jeunes entrepreneurs, etc.) du CJD de se réunir autour d’un même événement.
La course se déroulera, le 21 juin, à la corniche de Aïn Diab, sur une distance de 8,5 km. Plus de 200 concurrents sont attendus, soit plus de 50 équipes de quatre personnes. Cette répartition n’est pas fortuite puisqu’elle permet la participation pour chaque équipe: d’un lycéen, d’un étudiant, d’un jeune créateur d’entreprise et d’un entrepreneur senior. «L’objectif est de symboliser le passage de témoin générationnel», indique Amine Benslimane, président de la section Casablanca du CJD. Elle permet aussi de nouer des liens au sein des différentes équipes. «C’est une course qui met en avant la solidarité, le soutien…», souligne pour sa part Loubna El-Oudghiri, permanente du CJD Casablanca. La particularité de la course de l’entrepreneur réside également dans ses règles. Pour être déclaré vainqueur, il faut que les quatre membres de l’équipe franchissent en même temps la ligne d’arrivée. C’est en quelque sorte un mini-projet qu’on commence et qu’on finit ensemble. Un esprit d’équipe que le CJD tient à encourager chez les participants.
Ces derniers proviennent, entre autres, du lycée Mohammed V, l’Université Hassan II, des écoles d’ingénieurs, de la Fondation Mohammed V pour la micro-entreprise, du Réseau étudiant et entreprise du Maroc (REEM), etc. Depuis sa création en 2001, le CJD milite auprès des jeunes afin de leur inculquer la fibre de l’entrepreneuriat. Ce qui explique ses nombreuses tournées dans les lycées et les universités de Casablanca. Composé d’acteurs économiques de divers secteurs, le centre est aussi l’initiateur de nombreuses rencontres sur des thèmes liés à l’entrepreneuriat. Par ailleurs, il est organisateur du forum des métiers, dont l’objectif est de rapprocher l’entreprise des lycéens et de favoriser chez eux une réflexion sur certains métiers.
Aussi, la course de l’entrepreneur arrive-t-elle pour soutenir davantage les différentes actions du CJD. De nombreuses personnalités du monde entrepreneurial et public sont attendues pour cette manifestation.
Par ailleurs, le CJD Casablanca renouvelle son bureau fin juin. Une nouvelle équipe dirigeante prendra la relève pour les deux prochaines années. Avec près de 300 adhérents actuellement, le CJD est présent dans de nombreuses villes, notamment Rabat, Marrakech, Tanger

leconomiste.com


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière