Communication : L’avenir est dans le Web



Community managers, traffic managers, web designers… Sous ces anglicismes se cachent des métiers en pleine ascension, qui bénéficient de belles opportunités de carrière en 2012 et dans les années à venir. Les entreprises et les agences de communication digitale ne jurent plus que par eux.

Nés avec l’essor du Web collaboratif et la montée en puissance des médias sociaux, les community managers, traffic managers, social media planners et les experts référencement sont des professions qui prennent leur envol.
Sur le site Keljob.com, le directeur de l’agence de communication Advitam explique que ces métiers «suscitent un intérêt croissant des annonceurs du secteur» et les profils plus créatifs ne sont pas en reste. Les web designers, chargés de concevoir l’interface d’un site Internet, affolent, eux aussi  le marché de l’emploi. Toutefois, quoique courtisés, ces nouveaux profils sont encore peu nombreux sur le marché. Les postes de développeur et de community manager sont des postes sur lesquels il faut faire beaucoup de chasse. Et pour cause : les formations dédiées à ce domaine se comptent sur les doigts d’une main. Ainsi, en attendant l’arrivée de ces futurs talents, les recruteurs se tournent vers les profils issus des écoles de journalisme ou de communication. Certains n’hésitent pas à recruter des profils aux parcours atypiques voire des autodidactes, pourvu qu’ils aient une forte appétence pour les nouvelles technologies.

Le Web 2.0 : Un nouveau souffle pour la com’

C’est sans surprise la filière du Web qui tire le secteur de la communication vers le haut. Près de 70% de nos recrutements concernent le digital. Et vu l’engouement que les médias sociaux suscitent, ce pourcentage n’est pas près de s’étourdir. Le digital n’est donc plus considéré comme un simple canal de communication mais comme une stratégie et un véritable business model à tel point que les employeurs sont actuellement en train de repenser leurs organigrammes. Les équipes s’entourent de profils techniques et créatifs de plus en plus spécialisés et justifiant de compétences pointues et ce à tous niveaux de postes. Par ailleurs, il faut dire que cette année 2012 présente de belles perspectives côté recrutement. Elle est, selon des observateurs, «synonyme de créations de postes, que ce soit en agence ou au sein des entreprises, aussi bien pour les jeunes diplômés que les plus expérimentés». Les fonctions commerciales comme celles de web marketeur, responsable e-CRM et web analyst devraient faire l’objet d’un intérêt important. A côté de cela, les profils de chef de projet digital, chargé de coordonner les efforts de toute une équipe pour construire un site web, ont également de beaux jours devant eux. Recruteurs donc, à vos clics !


aujourd'hui le maroc


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière