Comment tirer profit des réseaux sociaux ?



Se faire des amis, trouver du travail, prospecter,..., les réseaux sociaux se sont imposés comme des compléments ou même, une alternative crédible, pour de nombreux utilisateurs, aux canaux de communication traditionnels. Ils restent des outils ludiques pour certains utilisateurs. Mais, aujourd’hui, leur utilisation vise de plus en plus à promouvoir des idées.

Ses réseaux sociaux constituent de puissants outils communication et de prospection commerciale. Facebook, Twitter, LinkedIn, viadeo… Ces sites comptent des millions d’abonnés à travers le monde. Ils peuvent améliorer votre visibilité sur Internet et multiplier vos contacts. La bonne tactique consiste à en mobiliser plusieurs, de façon à obtenir un maillage susceptible de toucher des prospects à tous les stades du processus d’achat.

Il existe des réseaux sociaux dédiés au networking professionnel (Linked In, Viadeo, Xing , etc.), et d’autres au grand public, avec possibilité d’usage professionnel (Facebook, MySpace, Twitter..); à chacun de savoir où s’inscrire et pour quel objectif.

Les réseaux sociaux comme LinkdIn et autres sont également importants pour communiquer sur ses produits, services, promotions et autres événements.
Bien évidemment, tout outil de ce genre nécessite de la présence permanente et efficace. Il ne s’agit pas d’être présent sur tel canal juste pour la forme car on peut se perdre si on s’affiche trop sur tous les fronts. Il s’agit d’entretenir son réseau, de répondre systématiquement à toute requête.
C’est pourquoi, de plus en plus, les entreprises réfléchissent à intégrer de tels canaux dans leur démarche marketing, pour leurs opérations de recrutement par exemple. Cela nécessite également la formation dans ce genre de domaine.

Les avantages de ses réseaux sont nombreux.

Pour l’entreprise, c’est un moyen de :

- communiquer sur le lancement d’un nouveau produit ou service, sur un événement,
- faire de la publicité ciblée...,
- accroître les ventes en touchant une population jusqu’alors inaccessible,
- trouver de nouveaux clients et pourquoi pas de réaliser des ventes en ligne.
- voir ce qui se dit sur les produits et services de l’entreprise.
- faire collaborer les utilisateurs en les impliquant dans le processus de conception d’un produit, en récoltant    leurs avis, leurs suggestions, en échangeant sur les projets.
- réaliser des sondages d’opinion, enquêtes…afin de mieux peaufiner sa stratégie.

Les effets sur les managers :

- structurer les contacts,
- avoir de nouvelles relations à l’international
- chercher la bonne personne quand il le faut.
- Acquérir de nouveaux clients ou de nouer de nouveaux partenariats, 
- rassembler des communautaires mais aussi de partager des idées.

Pour le recrutement. Nul doute que la proportion des «chasseurs de tête 2.0» progressera encore dans les années à venir, à l’image de ce qui se passe ailleurs où les entreprises sont de plus en plus nombreuses à fréquenter ces plateformes de socialisation et de mise en relation. Cela permet aux éventuels recruteurs de mieux connaître les candidats. La mise en valeur du profil n’est pas suffisante. Il faut animer son profil/espace virtuel à travers l’implication proactive dans les groupes thématiques.


Pour tirer le meilleur profit de ces outils, il faut les utiliser à bon escient et observer certaines règles.

1. Bien choisir son réseau social. Privilégiez le site le plus en adéquation avec votre cible. FaceBook (grand public), Viadeo (professionnel), LinkedIn (international).

2. Il faut bien définir les objectifs que l’on attend d’une prospection sur un réseau social.

3. Bien se présenter. Il est important de mettre en valeur son profil et non pas se contenter d’informations basiques sur la vitrine virtuelle (nom, prénom, fonction et poste) car votre profil sera la première image qu’un futur client aura de vous.

4. Etre précis. Privilégiez des phrases simples, des paragraphes courts, pas de fautes d’orthographe, des coordonnées à jour….

5. Etre franc et percutant. La netteté est un élément clé dans les échanges.

6. Participer à des communautés ou à des hubs. Les hubs sont des groupes de discussion entre membres.
2 000 professionnels peuvent ainsi échanger sur un sujet proche de votre secteur d’activité. En vous y inscrivant, vous suivez par e-mail les différents échanges. Et si vous participez plus activement, vous bénéficierez d’une visibilité accrue.

7. Bien tagguer tous les contacts. Vous échangez avec un membre. Surtout, prenez des notes sous forme de tags sur son profil. Vous pouvez ainsi retrouver facilement cette personne si besoin.

8. Entretenir son réseau. Répondre systématiquement à toute requête, au-delà de 60 invitations restées sans réponse, le site vous classera dans la catégorie "spammeurs" et vous sanctionnera en restreignant votre capacité à "inviter". Et si un grand nombre de destinataires signalent vos messages comme étant des spams, votre compte sera bloqué.


entreprendre.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière