Comment relancer un recruteur … ?



Relancer un recruteur, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est certainement pas une perte de temps. Il est même avéré que cela peut être une technique efficace. Un simple appel téléphonique ou un courriel permettent, dans certains cas, de se démarquer notablement et de décrocher le poste. Mais il y a « manière » et « manière » de relancer un employeur. Et s’il est vrai que confirmer son enthousiasme pour un poste est vivement conseillé, il ne s’agit nullement de harceler le décideur. Sachez faire la différence ….

Relancer par téléphone : la voie royale.

Le téléphone est et demeure le moyen le plus sérieux et le plus apprécié des employeurs pour effectuer une bonne relance. N’hésitez donc pas à contacter la personne concernée 4 ou 5 jours après avoir envoyé votre candidature ou après l’avoir rencontrée et passé votre entretien.

Si vous n’avez pas encore été sélectionné, cela vous permettra de confirmer que votre courrier professionnel est parvenu au bon endroit et, éventuellement, d’avancer des arguments supplémentaires à votre candidature -ou de fournir des informations encore incomplètes sur votre dossier.

Si vous avez déjà passé votre entretien, cela vous permettra de demander poliment si de nouveaux éléments concernant le poste sont à prendre en compte.

Toutefois, rappelons que pourrait être mal perçu un candidat qui, ne répondant pas véritablement au profil recherché, s’entêterait à insister par téléphone. Dans ce cas précis, le recruteur, dérangé en vain -et donc agacé-, réagirait en éliminant d’emblée la demande de poste en question.


Relancer par mail : l’étape nécessaire.

Si le téléphone vous semble quelque peu intimidant, lancez-vous dans la rédaction, plus discrète, d’un mail, dès le lendemain de l’entrevue. Ce mail devra :

• Remercier la personne pour l’accueil qui vous a été réservé,
• Confirmer votre vif intérêt pour le poste,
• Rappeler rapidement vos compétences en lien avec celui-ci ainsi que vos expériences passées.

Votre effort traduira votre profonde motivation.

Vous pouvez également envisager de développer des points qui n’ont pas eu le temps de l’être durant l’entretien et/ou avancer quelques idées à explorer.

Souvenez-vous, néanmoins, de respecter les timings qui vous ont été signifiés durant votre entrevue. Inutile de téléphoner ou d’écrire si l’on vous a expliqué que vous recevriez une réponse à une date ou époque précise. Il serait, également, maladroit de votre part, de fixer des dates butoirs à l’employeur en affirmant qu’il vous faut une réponse définitive avant une date donnée. Si d’autres postes vous ont été proposés, vous pouvez en parler sans imposer quoi que ce soit à votre interlocuteur. Cette attitude serait rédhibitoire.


ReKrute.com


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière