Comment réduire son stress au bureau ?



L’entreprise, c’est l’action, la production, le rendement … C’est donc le règne inévitable de la pression. Apprendre à gérer son stress et à s’organiser plus efficacement est une nécessité.
Pour gérer efficacement son activité, il existe de nombreuses méthodes et outils, que nous avons, souvent, abordés, comme par exemple :
- Faire des listes de priorités,
- Automatiser certaines tâches,
- Se concentrer sur les tâches au résultat visible,
- Eviter de se disperser intellectuellement,
- Mettre son téléphone sur répondeur,
- Fermer sa boite mail et ne l’ouvrir qu’un nombre précis de fois /jours,
- N’assister qu’aux réunions indispensables,
Etc …
Toutefois, cela s’avère insuffisant pour affronter une charge de travail trop importante.

Voici quelques pistes supplémentaires afin de ne pas se laisser absorber par le stress …


1. Prioriser votre To-do-list et connaître votre Not-to-do-list.
Commencez pas faire la liste de ce que vous devez absolument faire et qui constitue l’essentiel de votre mission. Cela vous permettra de dessiner mentalement un panorama clair de ce qu’il n’est pas nécessaire de faire, de suite, et surtout de votre Not-to-do-list, cette dernière étant une compilation de vos “mauvaise habitudes” et ce que vous ne devriez pas faire parce que cela vous retarde inutilement.

Faites ensuite, rapidement, une liste des tâches que vous faites régulièrement mais qui ralentissent et amoindrissent vos performances car elles ne vous incombent pas mais que vous avez accepté de faire par gentillesse. Existent, également celles qui vous prennent du temps, et qui n’ont pas d’effet positif sur votre travail, comme arroser les plantes du bureau, ou vous astreindre systématiquement à rédiger les comptes rendus de réunion. Prenez garde, ici, à ne pas confondre les tâches que vous n’aimez pas réaliser et celle qui ne sont pas efficaces.

Bien menée, ces listes vous permettront de mettre à jour une plage libre d’au moins 30 minutes qui pourront être réaffectées pour votre travail prioritaire.

Songez à ne pas faire de changements trop brusques qui seraient mal pris et mal compris ou qui pourraient avoir des conséquences néfastes sur votre travail à moyen terme.

Dans le même esprit, expliquez clairement à vos collègues et managers pourquoi vous faites cette légère réorganisation : le désir de vous concentrer sur des tâches plus importantes.

Ne perdez, tout de même, pas de vue qu’il faut savoir se faire plaisir, de temps à autre et ne pas se mettre trop de pression car cela fait perdre rapidement en motivation.



2. Travailler intelligemment.
-Savoir se remettre en question sur sa manière de travailler et sur ses outils, c’est là, également, une manière d’augmenter son efficacité et donc de réduire son stress. Sur la manière de travailler, il faut parfois changer ses procédures pour prendre en compte l’évolution de l’activité ou de l’environnement économique.

- Pensez à laisser du temps disponible pour gérer les imprévus. En effet, si vous avez trop optimisé votre planning, vous reverrez apparaître du stress en cas d’événements non-envisagés.

- Pensez à pratiquer la “récupération” pour les tâches répétitives et/ou similaires : reprendre, par exemple, des slides de Powerpoint d’une ancienne réunion, utiliser deux fois le même support pour ne pas avoir à refaire un gros travail, demander à collègues s’ils n’ont pas une archive avec ce type de travail, rechercher des données déjà livrées sur Internet …

- Mettez fin à la culture de l’immédiateté : il n’est pas nécessaire de répondre dans la minute ou dans l’heure à vos emails, chats, coups de téléphone.

- Ne cherchez pas à tout faire vous-même : sachez déléguer efficacement, ne vous obstinez pas à tout centraliser et valider, faites appel, de temps à autre, à un prestataire, un stagiaire et songez que la différence qualitative que vous allez perdre sera compensée par le gain de temps que vous allez obtenir.

- Pensez à bien réfléchir à ce qui est demandé afin de n’avoir pas à faire le travail demandé plus d'une fois. Prenez le temps de cerner le but de la mission et ne foncez pas, tête baissée, dans la réalisation sans être bien certain que cela répond très exactement à la demande de départ.



Rekrute.com


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière