Comment l’OCP amortit la baisse du marché mondial des phosphates



Comment l’OCP amortit la baisse du marché mondial des phosphates
L’arrivée de nouvelles capacités sur le marché mondial des phosphates et la crise dans les pays émergents ont fini par impacter les résultats de l’OCP. Mais le staff du leader mondial des phosphates se veut rassurant. L’anticipation, dont a fait preuve le groupe, a permis d’atténuer les effets de la crise et de «faire mieux que la concurrence».

«Nos résultats sont bons, tenant compte du contexte peu favorable du marché mondial», explique Ghizlane Guedira, fraîchement nommée directrice exécutive finances et contrôle de gestion du groupe. Avec Mustapha El Ouafi, le nouveau directeur exécutif commercial, Ghizlane Guedira a décortiqué pour la presse, le 27 septembre à Casablanca, l'environnement dans lequel a évolué le groupe tout au long du premier semestre 2013.

Les exportations de phosphates et dérivés sont en baisse de 4%. Une bonne performance, de l’avis des deux cadres de l’OCP, rendue possible grâce au positionnement du groupe sur les produits transformés. Pour ce qui du phosphate brut, le volume des exportations diminue de 10%. «Renforcer notre repositionnement pour valoriser les phosphates est un levier qui nous a permis d’atténuer les effets de la crise», assure la directrice exécutive finances et contrôle de gestion. Selon les données provisoires de l'Office des changes, les expéditions de phosphates et produits dérivés ont régressé de 18,7%.

La baisse des ventes à l’export et la pression sur les cours mondiaux des phosphates et dérivés ont à l'évidence impacté le chiffre d’affaires semestriel consolidé du phosphatier. Celui-ci décélère de 13% à 24,501 milliards de DH à fin juin 2013. Les bénéfices chutent. Le résultat net ressort en effet à 3,681 milliards de DH, en recul de 46% sur an. La baisse est encore plus importante pour le résultat financier : -78% à 103 millions de DH, au lieu de 618 millions au 30 juin 2012. Cette évolution est expliquée par Ghizlane Guedira par le décaissement de 10 milliards de DH, sur les six premiers mois de l'année, au profit des fournisseurs de l’OCP (dont les trois quarts sont marocains). Elle a aussi insisté sur l’énorme programme d’investissement de 140 milliards de DH (30 milliards engagés au premier semestre 2013) et le fait que le groupe reste «peu endetté». Les capitaux propres dépassent les 42,59 milliards de DH, à fin juin 2013.

Pour Mustapha El Ouafi, l’année 2013 sera plutôt normale, comme en 2010, où le chiffre d’affaires du groupe avait atteint les 43 milliards de DH. L’OCP entend ainsi maintenir le cap des investissements et de la valorisation des phosphates pour capter les nouvelles demandes du marché.

La baisse de la demande indienne, la montée en puissance de l’exportation des produits chinois et les effets climatiques (sécheresse aux États-Unis, moisson défavorable en Inde et hiver prolongé dans plusieurs pays, qui a retardé l’achat des engrais) expliquent en partie la baisse des cours des phosphates sur le marché mondial fin 2012-début 2013. S’y ajoute la crise économique de 2008 qui a impacté les pays émergents, parmi lesquels les principaux clients de l’OCP, en 2012-2013.

Sans oublier l’arrivée de nouvelles capacités sur le marché. Le directeur exécutif commercial a cité ainsi le projet Ma’aden, de l’Arabie saoudite (entré en service en 2012) et les nouvelles capacités du Pérou. Mais la demande du marché qui s'inscrirait sur un trend haussier, selon Mustapha El Ouafi, devrait absorber progressivement cette nouvelle offre, entraînant un retour vers l'équilibre du marché. «Nous maintenons nos prévisions quant à l’équilibre entre l’offre et la demande, qui nous sont favorables», explique le directeur exécutif commercial du groupe. L'OCP est d'autant plus optimiste qu'il exclut de nouvelles capacités sur le marché mondial à court terme.
 

Youssef Boufous, LE MATIN


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière