Comment estimer l'élasticité prix d'un produit ?



L’élasticité prix d’un produit se mesure grâce aux variations des actes d’achat d’un produit lorsqu’on fait varier son prix. Ainsi, lorsqu’un fort écart de prix se traduit par une faible modification de la demande, on dit alors que la demande est peu élastique. Dans le cas contraire, on dit qu’elle est très élastique.

L’élasticité prix d’un produit se mesure grâce aux variations des actes d’achat d’un produit lorsqu’on fait varier son prix. Ainsi, lorsqu’un fort écart de prix se traduit par une faible modification de la demande, on dit alors que la demande est peu élastique. Dans le cas contraire, on dit qu’elle est très élastique.

Généralement, la demande est très élastique lorsque les produits ou les services dont le prix a été augmenté (ou au contraire diminué) :

• Sont de consommation courante, des produits ou services de la vie de tous les jours. Il apparaît qu’une hausse du prix du beurre de 1% provoque une diminution des ventes de 5,32%.

• Sont facilement remplaçables, soit par un même produit d’une marque différente soit par un produit différent. C’est la raison pour laquelle, pour les produits alimentaires très courants, la demande est très élastique, car l’on peut en général le remplacer facilement.

La demande est jugée peu élastique lorsque les produits ou les services dont le prix a été modifié :

• Sont irremplaçables et de grande nécessité. Dans ce cas là, malgré une augmentation de prix, les consommateurs n’auront pas d’autres choix que d’acheter le produit ou le service. L’augmentation du prix d’un billet de TGV d’1% (sur certains trajets) n’aura que de faibles répercussions sur la demande.

• Sont remplaçables mais au détriment du consommateur. La plupart des produits sont facilement remplaçables, mais cela ne convient pas toujours aux consommateurs. Pour une marque de café, par exemple, la demande sera peu élastique car les clients aiment souvent acheter la même marque et ce, malgré une augmentation.

• Ont une notoriété et une bonne réputation. Dans ce cas, les clients n’hésitent pas à payer un peu plus cher pour garder le même produit ou le même service. Ainsi les prix des grandes marques de cosmétique ont une faible élasticité.

net-pme


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière