Comment bien lire un bilan comptable?



Un bilan comptable est un document qui synthétise la situation patrimoniale de l'entreprise à l’issue d’un exercice de 12 mois. Ce que l'entreprise possède, appelé "actif" (terrains, immeubles, etc.) et ses ressources, appelé "passif" (capital, réserves, crédits, etc.).

Cette « photographie » du patrimoine de l'entreprise permet de réaliser une évaluation d'entreprise, et plus précisément de savoir après retraitement combien elle vaut et si elle est solvable.

Comment bien lire un bilan ?

Savoir ce qu’est un bilan n’est pas suffisant pour juger de l’état de santé de son entreprise, mais il faut aussi savoir le lire afin d’en tirer les informations pertinentes et pouvoir prendre les décisions importantes pour préserver la santé de son entreprise.

La structure d’un bilan

Le bilan comptable peut se décomposer en 4 parties

1. L’actif immobilisé : c’est l’ensemble des biens que l’entreprise possède et utilise de façon durable. Ces biens restent à l'actif du bilan jusqu'à leur cession ou mise au rebut. Il regroupe :
- Les immobilisations incorporelles (brevets, fonds commercial, marque…)
- Les immobilisations corporelles  (matériel, ordinateur, bâtiment, local, bureau…)
- Les immobilisations financières (prêts, caution, titres).

2. L’actif circulant : c’est l’ensemble des éléments nécessaires au cycle d'exploitation de l'entreprise. Il se renouvelle régulièrement et se transforme rapidement en liquidité (Stocks, créances client, les produits de placement, trésorerie).

3. Les capitaux propres : ce sont les ressources propres de l’entreprise. Ces ressources comprennent le capital social, le résultat de l’exercice, les réserves (résultats accumulés des années précédentes). C’est ce que doit l’entreprise aux associés !

4. Les dettes : elles se composent des dettes financières à long et moyen terme (>1an) (emprunts au près des banques), et les dettes d’exploitation à court terme (<1an) (fournisseurs, impôts, caisses sociales).


L’analyse financière

Haut du bilan

La comparaison de l'actif à court terme et le passif à court terme, donne «le fonds de roulement». Un fonds de roulement négatif ou faiblement positif est généralement un signe de déséquilibre financier auquel il convient de remédier.
FR = ressources stables (capitaux propres + dettes financières long terme) – immobilisations.

 
Bas du bilan

La lecture du bas du bilan permet de calculer le besoin en fonds de roulement. Le BFR se définit comme l'argent qu'il faut mettre dans l'entreprise pour la faire fonctionner. Il représente la différence entre les ressources et les besoins d’exploitation.
BFR= Stocks + Créances Clients – Dettes Fournisseurs

Si le BFR est positif, l’entreprise aura besoin d’un financement pour faire face aux décalages de trésorerie. S’il est négatif, l’entreprise aura une trésorerie positive et le fond de roulement seul couvre les besoins liés à l’activité.

Pour assurer un bon équilibre financier, le fonds de roulement (FR) doit permettre de faire face au besoin en fonds de roulement (BFR). A défaut, des problèmes de trésorerie apparaissent.


entreprendre.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière