Clôture à Marrakech des travaux du 5e édition du sommet africain des collectivités locales



Clôture à Marrakech des travaux du 5e édition du sommet africain des collectivités locales
Le 5e Sommet africain des collectivités locales «Africités-5 « a clos, dimanche, ses travaux à Marrakech par l'adoption, à l'unanimité, d'une déclaration appelant au renforcement de la coopération entre les collectivités locales et gouvernements locaux d'Afrique.

Placé sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, ce Sommet panafricain a été initié sous le thème : «La réponse des collectivités locales et régionales d'Afrique à la crise globale : promouvoir le développement local durable et l'emploi».

Cette édition (16-20 décembre) a été marquée par la signature de plus de 70 conventions de partenariat et de jumelage entre les villes et collectivités locales marocaines et leurs consœurs d'Afrique.

Appel à une réponse africaine à la crise financière internationale (Déclaration d'Africités)

Les participants au 5e Sommet africain des collectivités locales (Africités 5), tenu à Marrakech du 16 au 20 décembre, ont insisté sur l'urgence d'une réponse africaine à la crise financière internationale ayant secoué l'économie mondiale.

Dans un document baptisé «Déclaration du 5e Sommet Africités» adopté dimanche à l'unanimité, à la clôture des travaux de ce Sommet, les participants ont appelé les décideurs et les acteurs du développement local à définir les objectifs de la politique locale de sorte à faire face à la crise financière.

«Pour l'Afrique, la sortie de crise ne sera pas seulement économique et technique, mais par l'affirmation de ses valeurs propres de dignité, de l'éthique et de l'enracinement culturel», lit-on dans le texte de la déclaration.

Les participants ont tenu à indiquer que l'Afrique est confrontée à plusieurs défis majeurs, notamment l'endettement, la pauvreté et le réchauffement climatique, faisant savoir que le continent «se construit comme un pôle qui affirme sa vision et sa logique propre».

«L'Afrique n'est pas pauvre, elle s'est appauvrie», ont-ils relevé, indiquant que la tenue du Sommet «Africités 5» au Maroc démontre la volonté des africains de s'unifier.

Et d'ajouter que le Sommet d'Africités est un processus qui prend de plus en plus d'importance et s'impose en tant qu'espace de rencontres, d'échanges et d'expériences de formation, d'élaboration, et de dialogue technique et politique.

Il s'agit également d'un espace commun de propositions, d'initiatives, de dialogue stratégique et d'appréciations conjointes des politiques de décentralisation et de développement local et durable, ont-ils insisté.

Le Sommet «Africités», ont-ils ajouté, permet d'asseoir et de conforter la synergie entre les politiques locales et nationales, faisant savoir que le 5e Sommet africain des collectivités locales a permis la rencontre et la découverte mutuelle des élus de différentes régions d'Afrique.

Les participants au Sommet de Marrakech ont pu également mesurer la réussite exceptionnelle de cet événement qui a constitué «une occasion extraordinaire» de rencontre des ministres, d'élus locaux et régionaux et de leurs associations, de partenaires de coopération, d'institutions africaines et internationales, d'acteurs de la société civile, d'acteurs économiques, d'universitaires et d'experts.

Chacune des éditions renforce le mouvement municipal africain, ont-ils soutenu, faisant observer que la 5ème édition a battu tous les records, en réussissant 3.600 participants de 72 pays du monde dont des élus de 47 pays africains et 34 ministres africains, indique ce document.

Les participants au Sommet de Marrakech ont, en outre, plaidé en faveur du renforcement du rôle de l'Organisation des Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLUA) qui se veut un outil de coopération concertée entre les élus locaux et régionaux africains.

La CGLUA, ont-ils rappelé, s'est engagée à œuvrer pour le rapprochement des élus locaux et la mise en place d'un fonds géré en commun pour faciliter les rencontres entre les élus locaux et conforter la coopération décentralisée entre les pays africains.

MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière